Grève des bus Mozaïk : c’est reparti pour une semaine !

Vues : 40

greve-cftu-mozaik-2013

Auto stop, co-voiturage, taxi ou encore marche à pied, ça semble bien parti pour une nouvelle semaine de système d pour les usagers du bus.

Dans le conflit qui oppose les chauffeurs des entreprises de sous-traitants et de cotraitants à la Compagnie Foyalaise des Transports urbains (CFTU), 3 propositions ont été soumises ce vendredi à la CSTM:

  • une revalorisation salariale de 3%, qui équivaut à une augmentation de 50 euros
  • l’étalement du non-paiement des jours de grève, à raison de trois jours par mois
  • le maintien de paiements par chèque pour le versement des rémunérations à date fixe

La première proposition à été refusée par la centrale syndicale et qualifiée d’inacceptable par Bertrand Cambusy, le secrétaire général de la CSTM.

Les chauffeurs de la CFTU, quant à eux, maintiennent leur droit de retrait jusqu’à résolution du conflit alors même que Alex Cypria, Président de la CFTU, demandait à ses salariés « de mettre un terme à leur droit d’alerte et de recommencer à rouler à partir de lundi ».

Conséquence ? Malgré l’appel au dialogue du Président de Région, Serge Letchimy, et de Laurent Prevost, préfet de région, la semaine à de fortes chances de commencer sur fond de grèves et de négociations pour le réseau Mozaïk.

Les commerçant quant à eux n’en peuvent plus ! Eux qui avaient déjà du mal à joindre les deux bouts à cause de la crise ! Avec la grève des bus, les magasins sont vides et les rues de Fort-de-France désertes. Le chiffre d’affaire des commerçants fond comme beurre au soleil depuis le début de ce mouvement le 26 août. Les soldes ont commencé depuis peu mais voilà, il n’y a toujours pas de bus pour en profiter !

Du coup, les commerçants menacent de mener une opération ville morte la semaine prochaine si ce conflit ne cesse pas illico presto!