Grève des gérants de stations-services : c’est pas bientôt fini ?!

Vues : 2

la-sara-guadeloupe-gendarmes

La SARA en Guadeloupe (Photo : Djscalper Inda Mix)

La grève des gérants de stations-service aux Antilles-Guyane se poursuit ce lundi matin.

En Guadeloupe 13 stations sont ouvertes en plus de celles réquisitionnée ce lundi dans la matinée. Patrick Collé, Président de l’intersyndicale des gérants de stations-service des dom, a annoncé que c’est un geste pour soulager les consommateurs, conscient de la gêne occasionnée. « Ce geste exceptionnel » ce lundi jusqu’à la mi-journée a obligé des automobilistes à attendre des heures durant l’ouverture des stations prévue à 8 heures. Pour certains  l’attente a débuté à 4 heures du matin. Comme en témoigne cette vidéo de Flash Info Antilles :

En Martinique, c’est le statu quo, la mobilisation se poursuit, le préfet réquisitionne 5 stations ce lundi 03 janvier.

Dans un communiqué Serge Letchimy « demande instamment aux gérants de stations-service en Martinique de rouvrir les stations » :

Serge Letchimy demande instamment aux gérants de stations-service en Martinique de rouvrir les stations à l’instar de la Guyane, la Guadeloupe et la Réunion, pour permettre à la population et à l’économie de fonctionner.

Respectueux des mouvements sociaux et du droit à manifester, Serge Letchimy a suivi de très près à la fois les négociations avec les gérants, et les discussions avec le gouvernement. Le Président du conseil régional considère que d’autres voies de dialogue doivent être trouvées, au-delà de toutes actions pouvant porter préjudices à la population et à l’économie.

Serge Letchimy déclare rester personnellement vigilant et engagé sur toutes discussions portant  sur la vie chère, la création d’activité, et le maintien de l’emploi.

En Guyane, les gérants de stations-service ne seraient plus en grève et certains rouvriraient même leurs enseignes. Mais pas de distribution de carburant pour l’instant car les pétroliers maintiennent leur mobilisation.

A la Réunion la grève est terminée, les stations sont ouvertes, un accord a été trouvé entre les gérants et le préfet sur les « arrêtés des méthodes ».