Grève Fontaine Didier : Les blocages se sont renforcés

Vues : 203

Dans un communiqué, la direction de la société SEEMD (Fontaine Didier) demande une nouvelle fois « que les barrages soient levés ».

Cela fait plus d’un mois que la société SEEMD (Fontaine DIDIER) est bloquée par des salariés grévistes qui empêchent la livraison des produits à la clientèle.

Bien que le tribunal ait ordonné le rétablissement de la libre circulation des personnes et des marchandises, le blocage persiste. Aujourd’hui la Fontaine DIDIER est menacée de disparaître, du fait du comportement jusqu’au-boutiste de quelques individus.

Malgré cette posture de blocage qui nous est systématiquement opposée depuis le début du conflit, je n’ai jamais cessé de laisser ma porte ouverte, et de maintenir un dialogue constant avec mes salariés, quel que soit leur bord.

C’est dans cette optique que j’ai accepté deux nouvelles rencontres jeudi 16 et vendredi 17 juin, sous l’égide de la DIECCTE. Mais ces rencontres se sont heurtées à l’intransigeance syndicale lié au paiement des jours de grève, et ont donc aboutit à l’échec !

Aujourd’hui les blocages se sont renforcés malgré la volonté de la très grande majorité des salariés de travailler. Le site n’est plus du tout accessible. J’ai donc du me résoudre à mettre l’ensemble de mes équipes en congé, la Fontaine DIDIER n’ayant maintenant plus aucune activité.

J’ai épuisé tous les recours que la loi m’autorise. Le jugement qui s’est exprimé condamne les blocages et exige le rétablissement du droit de circuler librement. Ce jugement doit maintenant être exécuté par l’autorité de l’Etat, car force doit être à la loi, et non à l’arbitraire.

Je ne connais aucune entreprise en Martinique qui ait pu se relever sans douleur après un mois de blocage. Je condamne cet acharnement contre la Fontaine DIDIER et ses salariés, et je demande solennellement à Monsieur le Préfet que les barrages soient maintenant levés.

Patrice GARCIN, Directeur Général de SEEMD


1 commentaires :

  1. Chanou

    Si l’entreprise coule, le 13è mois sera le cadet des soucis de beaucoup d’entre eux.
    ça va mal finir cette histoire…

Les commentaires sont fermés