Grève Générale Guadeloupe 2012 : Une participation massive des guadeloupéens

Vues : 4

L’appel à la mobilisation générale du LKP ce mardi 27 mars 2012 a été largement suivi par les guadeloupéens. En effet des centaines de manifestants ont défilé dans les rues dénonçant des questions sociales, salariales et surtout le non-respect de l’accord Bino, qui est une augmentation de 200 euros pour les bas salaires, signé en 2009.

Plusieurs secteurs d’activité étaient présents dans un cortège assez impressionnant.  A sa tête, Elie Domota, le leader du LKP. Le secteur de l’éducation était le plus touché par cette grève générale : 16,8% d’absentéisme dans le 1er degré et 16,5% dans le 2nd degré, selon les chiffres du Rectorat de Guadeloupe. Selon la préfecture 3.500 manifestants dans les rues, selon le LKP plus de 10.000.

La grève n’est pas reconductible. Le LKP appelle à une nouvelle grève générale reconductible à partir du 10 mai  2012.

COMMUNIQUÉ DU LKP suite au mouvement de grève du 27 mars 2012

Plus de 10.000 manifestants dans les rues de Pointe-à- Pitre pour dire :

· NON à la pwofitasyon
· NON à la remise en cause de l’Accord BINO
· NON à la remise en cause des 40% en cas de congémaladie
· NON au démantèlement des services publics
· NON à la répression anti-syndicale
· NON au chômage et à la pauvreté

Mais OUI pou konstwi on dòt Gwadloup, pli jis é pli plis ékité pou Travayè é Pèp Gwadloup an balan, an konsyans. Une fois de plus, aucune réponse des élus, ni de l’Etat, ni du patronat qui continuent à traiter les exigences des Travailleurs et du Peuple avec le plus grand mépris.

TOUS EN GRÈVE A PARTIR DU JEUDI 10 MAI 2012

Pou fè yo tann ! «Jou nou ké mété a jounou péké vwè jou»

Pour le Collectif LIYANNAJ KONT PWOFITASYON

Elie DOMOTA

Lapwent, 27 Maws 2012