Grosse houle, gros surf, journée de folie à Basse-Pointe !

Vues : 386

Spectaculaire deuxième journée du Martinique Surf Pro, ce dimanche (02 avril) ! Une journée qui a battu des records avec une houle impressionnante, de grosses vagues, des clapots qui ont poussé les surfeurs à sortir leurs tripes pour aller chercher les points.

La compétition a commencé dès 8h du matin et 16 séries ont été surfées : les 8 dernières du 2ème tour et les 2 premières du 3ème tour.

Côté français, de très belles choses à signaler!
C’est un Marc Lacomare vainqueur de sa série mais moyennement satisfait de son surf que l’on reverra au 4ème tour. “Je ne m’attendais pas à voir des vagues comme ça. J’ai fait pas mal d’erreurs, je suis tombé plusieurs fois. C’était ma première série, c’est toujours un peu tendu.”, explique-t-il. Bonne journée aussi pour Charly Quivront. “J’en ai pris plein la tête, j’ai été dominé un temps, mais je passe!”

Deuxième de son heat, Tristan Guilbaud continue la compétition. “C’était très physique, très fatigant, beaucoup de rame c’est gros, ça bouge beaucoup! J’espère aller le plus loin possible”, résume-t-il.

Belles performances des Réunionnais. Adrien Toyon gagne sa série avec un joli 14.84 (le second, l’Américain Taylor Clark score 11.43). Au terme d’un superbe duel avec le Japonais Shun Murakami, Jorgann Couzinet finit premier sous les applaudissements d’un public comblé avec l’une des plus belles notes de la journée, un 9.40 (sur 10!). “Après deux vagues moyennes, j’ai pris une bonne vague et réussi un 8.83. Je finis ma série avec un 9.40, malheureusement j’ai cassé ma planche”, relate-t-il. Il termine avec un total de 18.23 sur 20!

Déception en revanche pour Medi Veminardi, Thomas Doumenjou et Paul César Distinguin qui s’arrêtent là.

Le Tahitien Heremoana Luciani passe et finit deuxième de sa série : “J’ai fait ce qu’il fallait, j’avance étape par étape, série par série. C’était difficile, il y avait beaucoup de clapots.”

Dure journée pour les surfeurs locaux. Le Martiniquais Adam Auffay, qui bénéficiait d’une wildcard (invitation), a terminé dernier de sa série avec un total de 6.47 et ne passe donc pas au tour suivant. “J’aime les grosses vagues donc je me suis fait plaisir. Mais je pense que je manque d’entrainement et de physique. Je dois encore augmenter mon niveau mais je reviendrai au MSP et j’ai encore d’autres compétitions internationales qui arrivent pour cette saison 2017”, analyse-t-il.

Les Guadeloupéens Gatien Delahaye et David Dorne aussi sont éliminés. Un temps deuxième de sa série, ce dernier a failli passer : “Il y avait de grosses conditions. J’ai réussi à prendre deux bonnes vagues mais je pense que je n’ai pas bien géré mon temps. Mais j’ai failli passer et je suis super content!”, raconte-t-il.

Si la Costaricain Carlos Munoz rate sa série, son compatriote Noe Mar McGonagle signe (et gagne!) l’un des plus haletants combats du jour contre le Brésilien Alejo Muniz. “J’ai déjà participé au MSP en 2016 mais j’étais blessé. Cette année, je suis à 100% et je vais donner mon maximum!”, prévient-il.

Qué viva Perù! Les surfeurs péruviens se sont fait remarquer aujourd’hui.
Adrian Garcia domine sa série. Joaquin Del Castillo gratifie les spectateurs d’un beau duel remporté in extremis par le Porto-Ricain Brian Toth. Miguel Tudela ne lâche rien face à l’Australien Kalani Ball et termine deuxième de son heat.

Impressionnants Japonais qui ont offert du beau surf, engagé et précis. Hiroto Arai (1er de son heat), Shun Murakami et Kaito Ohashi (2èmes) passent au tour suivant.

L’Américain Griffin Colapinto, l’un des favoris du MSP, a causé une petite frayeur à ses fans. Dépité par sa performance, le jeune Californien est resté un temps 3ème mais a réussi à revenir “at the very end!”, précise-t-il.

Aujourd’hui, lundi 3 avril, le call est prévu à 7h30, pour des épreuves qui pourraient commencer dès 8h. Une grosse journée se profile, avec un niveau de surf de plus en plus relevé…