Guadeloupe : Grève générale à partir du 15 mars prochain

Vues : 5713

Suite à la conférence de presse du CICR contre la répression anti syndicale en Guadeloupe qui s’est tenue cette semaine à Paris, le secrétaire général de l’UTC-UGTG (Union des travailleurs des collectivités-Union générale des travailleurs de Guadeloupe), Nestorius Favel (au centre ci-dessus), a annoncé qu’une grève générale allait commencer sur l’île, à partir du 15 mars 2018, pour dénoncer l’état délabré des services publics et l’absence d’application de l’accord Jacques Bino.

Rappelez-vous, en 2009 après plus de 40 jours de grève générale en Guadeloupe, l’accord Jacques Bino avait été signé par l’État, le patronat et les syndicats.

« Depuis cette date, la situation sociale s’est détériorée : il n’y a pas d’eau, les heures d’attente sont interminables pour prendre un bus, les urgences n’existent pas dans les hôpitaux », a déclaré le syndicaliste.

La mobilisation générale à venir, vise également à dénoncer la répression antisyndicale subie par Élie Domota, secrétaire général de l’UGTG,

Ce dernier doit comparaitre devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre le 15 mars, pour violences en réunion suite à une manifestation syndicale qui a eu lieu en 2016 au siège de BMW à Jarry.