Guadeloupe : l’un des deux évadés interpellé hier

Vues : 1610

Henry Reagan a été interpellé hier (mardi 29 août) après-midi dans les bois entre Sainte-Rose et Deshaies. Il était considéré comme le plus dangereux des deux évadés. Son complice est toujours dans la nature.

Ce sont des chasseurs qui ont prévenu les forces de l’ordre quelques jours auparavant. Les gendarmes ont alors mené leur enquête et leurs nombreuses recherches ont porté leurs fruits. Après avoir localisé exactement le fugitif, les militaires ont mené une opération de grande envergure avec une dizaine d’hommes armés. L’accès à la forêt a même été bloqué pour les besoins de l’opération. Son complice est pour le moment introuvable.

Pour rappel, Henry Reagan et un autre détenu de la prison de Baie-Mahault s’était évadés dans la nuit du 17 au 18 juillet. Depuis les forces de l’ordre étaient activement à leurs recherches. Il semblerait que les gendarmes aient attrapé le plus dangereux du duo de fugitifs. Henry Reagan est un Saint-lucien qui a été condamné pour meurtre en 2016. Sa victime avait reçu une quarantaine de coups de sabre. Les forces de l’ordre continuent les recherches en ce qui concerne l’autre évadé.

« Aujourd’hui, la population est invitée à maintenir sa vigilance et à signaler tout élément suspect, notamment en zone forestière, en appelant le 17. Nous rappelons de ne pas intervenir, ce fugitif est dangereux » indique la gendarmerie dans un communiqué.

A.G


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *