Guadeloupe : un surveillant de prison brulé et poignardé par un détenu

Vues : 8482

Hier (29 aout) le centre pénitentiaire de Baie-Mahault en Guadeloupe a été le théâtre des violences d’une rare gravité. Un surveillant a été brulé au visage et poignardé alors qu’il venait de confisquer un téléphone portable. La victime est actuellement en soin au CHU et l’auteur présumé est en isolement.

Les faits remontent à hier après-midi, suite à la confiscation de son téléphone portable (ndlr les cellulaires sont prohibés dans l’enceinte de l’établissement en ce qui concerne les prévenus). C’est alors qu’il s’est violemment attaqué au surveillant pénitentiaire qui l’avait sanctionné. Il a fait chauffer une casserole d’eau, a appelé le gardien et lui a balancé l’eau bouillante au visage une fois la porte de la cellule ouverte. Non mécontent de son acte le détenu ne s’est pas arrêté là. Pendant que la victime se trouve au sol, il a reçu plusieurs coups de pic artisanal. Le gardien gravement blessé a été rapidement évacué et pris en charge au CHU. Le détenu est connu pour être coutumier de ce genre de faits.

Cette énième agression a choqué les syndicats. Une surveillante avait été agressée sexuellement, dimanche dernier. Un mouvement de manifestation se dessinerait mais pour l’instant les représentants syndicaux souhaitent se réunir pour déterminer de la marche à suivre. En attendant, une enquête est ouverte et l’individu mis en cause a été place dans le quartier d’isolement. Une situation qui n’est pas sans rappeler celle du centre pénitentiaire de Martinique en proie au même problème de violence.

A.G