Guyane : 37 syndicats ont voté la grève générale à partir de lundi 27 mars

Vues : 935

Ce samedi 25 mars, le secrétaire général de l’UTG, Albert Darnal a annoncé que les 37 syndicats réunis au sein de l’Union des travailleurs guyanais (UTG) ont voté à l’unanimité la grève générale en Guyane, à compter de lundi (27 mars).

Alors que la Guyane est touchée depuis plusieurs jours par un mouvement  social d’ampleur, cette grève générale a été décidée pour protéger les salariés grévistes, a précisé Albert Darnal.

Une mission interministérielle dépêchée par l’état arrive cet après-midi à Cayenne. Le syndicaliste Elie Domota de la Guadeloupe qui vient apporter son soutien aux guyanais, sera dans le même avion.

Toutes les écoles sont fermées sur décision du Recteur et les USA déconseillent à ses ressortissants de se rendre en Guyane, à cause des « larges manifestations de part et d’autre » du territoire ultramarin et « le long des routes qui mènent aux pays voisins du Suriname et du Brésil ».

Cette grogne sociale a débuté lundi dernier avec les salariés d’EDF Guyane, qui se sont mobilisés pour des revendications concernant l’emploi. Les services de l’eau et de la santé, les pompiers, les enseignants, les agriculteurs ainsi que les syndicats de police les ont suivis.

Le collectif des 500 Frères ont profité de la présence de Ségolène Royal sur le territoire pour taper du poing et dénoncer le climat de violence qui règne en Guyane. Les 500 Frères prétendent être une force d’interposition afin de juguler et de dissuader les criminels qui sévissent en Guyane et qui en font l’un des territoires les plus criminogènes.

Julie V.