Guyane : tué, découpé et congelé par celui qui l’hébergeait

Vues : 3482

La semaine dernière à Roura, en Guyane, les gendarmes avaient découvert dans une maison, un cadavre dans un congélateur. Le couple qui vivait au même endroit a été mis en examen pour meurtre et recel de cadavre. Le meurtrier présumé est d’origine martiniquaise.

Sombre et macabre découverte dans la commune de Roura en Guyane, la semaine derniere. Dissimulé dans un congélateur, le corps de Séid Bégory, face contre le sol,  a été découvert par les gendarmes. Très vite les soupçons se sont portés sur le couple qui vivait là. Dès la garde à vue le jeune homme de 22 ans, d’origine martiniquaise, a avoué avoir tué l’homme d’origine haïtienne, il a été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire. Sa compagne de 17 ans est poursuivie pour recel de cadavre et est sous contrôle judiciaire.

Même si la découverte du corps est récente, les faits remontent à plusieurs mois déjà, il y a environ sept mois. Le 6 février dernier, Seid Begory, surnommé Bendo, et le couple qui l’hébergeait depuis de nombreuses semaines avaient consommé beaucoup d’alcool. Soudain le ton monte entre les deux hommes. Yannick, le compagnon reproche à l’invité de draguer sa copine. Même si tout le monde se calme, après cette soirée bien arrosée, un nouvel épisode se produit durant la nuit. Yannick indique s’être réveillé et a vu Bendo debout et armé d’un couteau.

Pensant que son invité voulait le tuer il a pris un marteau et l’a frappé à plusieurs reprises avant de l’égorgé avec un couteau. Le couple quitte les lieux durant la nuit. Le lendemain Yannick revient seul pour cacher le corps. Il a découpé les bras et les jambes de la victime avec un sabre avant de le mettre les morceaux dans le congélateur ; Il finit en nettoyant le sol avec de la javel et du grésil afin d’effacer toutes les traces de l’agression.

A.G