Haïti aura le plus grand Centre de Formation professionnelle de la Caraïbe

Vues : 681

Le plus grand Centre de formation professionnelle de Communauté Caraïbe est en construction en Haïti, île située dans les Grandes Antilles.

Samedi 12 août dernier à Dexia, la première pose du centre baptisé temporairement  « Brasilia-Tech », a eu lieu en présence du Président Jovenel Moïse, de son épouse Martine et du Premier Ministre, Jack Guy Lafontant. Le Maire des Cayes, Jean Gabriel Fortuné et l’Ambassadeur du Brésil en Haïti Fernando Vidal figuraient parmi les personnalités invités.

Financé entièrement par le Brésil, le coût de ce nouveau campus professionnel est important. Pour 3000 jeunes qui pourront se « professionnaliser », le Brésil a prévu un budget de 7 millions de dollars pour construire des bâtiments sur une surface de 15 hectares. Le Centre de formation professionnelle et technique des Cayes (CFPTC) devrait offrir aux jeunes 30 métiers dans 5 filières : textile, construction civile, mécanique, électromécanique, Technologie de l’Information et de la Communication (TIC). Pour finaliser les trois volets du projet : construction, équipement, formation technique spécialisée, il faudra patienter entre 3 et 5 ans.

Ce Centre de formation professionnelle et technique des Cayes (CFPTC) était prévu dans le protocole d’entente signé en novembre 2016 avec le Brésil pour le renforcement de la coopération technique dans le domaine de la formation professionnelle.

Selon les informations recueillies, le complexe proposera aux futurs étudiants 5 filières : textile, construction civile, mécanique, électro-mécanique, Technologie de l’Information et de la Communication (TIC) et un choix de 30 métiers. Les compétences professionnelles seront validées par 4 niveaux de certification : Attestation d’Aptitude Professionnelle (AAP), Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), Brevet d’Aptitude Professionnelle (BAP) et Diplôme de Technicien cadre (DT/DTS).

Jovenel Moïse, le Chef de l’État, a salué l’initiative des responsables de l’Institut National de la Formation Professionnelle (INFP) pour avoir rendu possible ce projet. Et l’Ambassadeur du Brésil, Fernando Vidal a félicité le Chef de l’État, pour la création de la Commission d’innovation et d’intégration socioprofessionnelle des jeunes haïtiens. Selon la presse locale, le Brésil a promis de suivre les enseignements qui seront proposés aux jeunes dans le plus grand Centre de formation professionnelle de la communauté Caraïbe.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy                                           Images Facebook