Haute saison touristique : La sécurité renforcée en Martinique

Vues : 573

La Martinique accueille chaque année près de 800 000 touristes, dont près de 600 000 visiteurs entre novembre et avril. De quoi donner des sueurs froides aux services de sécurité de l’île dans un contexte national sensible.

Tout au long de l’année, et particulièrement pendant la haute saison touristique, l’ensemble des services de l’État et ses partenaires se mobilisent pour veiller au respect de la tranquillité publique et protéger le territoire de la Martinique au même titre que les vacanciers en séjour en Martinique.

douanes-1

Des actions de prévention et de contrôle complémentaires sont mises en place autour des sorties et abords des navires de croisière, de l’aéroport Aimé Césaire, du port de plaisance du Marin et des sites touristiques.

Hier soir, mercredi 21 décembre 2016, les services douaniers du port du Marin, secondés par une brigade de Trinité et une brigade cynophile antistupéfiants, ont accueilli le Capo Rosso revenant de Sainte-Lucie. Le Marin, tout comme Saint-Pierre, est considéré comme un point de frontière « ouvert selon nécessité » où la douane est régulièrement appelée à contrôler passeports et bagages.

douanes-6

En moyenne, les douaniers, aussi amenés à effectuer des opérations sur terre dans le cadre de contrôles routiers ou de débarquements illégaux sur les plages, enregistrent 600 infractions par an. Cette année plus d’une tonne de stupéfiants a été saisie ; un chiffre encore en progression.

En faisant de la Martinique l’une des destinations les plus sûres de la Caraïbe, l’État aussi participe à l’économie du pays.

Texte & Photos : Mickaël Léonce