Hommage à Paul-Emile Victor : Le Dumont d’Urville ouvre ses portes aux martiniquais

Vues : 13

A la veille de l’hommage à Paul-Emile Victor à bord du bâtiment de transport léger (BATRAL) Dumont d’Urville, le Dumont d’Urville se rendra au Carbet – sa ville partenaire aux Antilles, où il effectuera un entraînement amphibie sur la plage.

Durant cet entraînement, la population pourra se rendre à bord du bâtiment le 13 avril de 09h00 à 11h00 et découvrir pour quelques minutes la vie à bord d’un bâtiment de la Marine nationale.

Conditions d’accès :
– Avoir une pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité à présenter)
– Age : les enfants de moins de 14 ans doivent être accompagnés d’un adulte / les mineurs de moins de 18 ans doivent avoir une autorisation parentale
– Certaines accès s’avèrent difficiles pour les personnes à mobilité réduite

Paul-Emile-VictorPaul-Emile Victor

Il y a 20 ans, le corps de Paul-Emile Victor était immergé dans l’océan Pacifique depuis le bâtiment de transport léger Dumont d’Urville, alors affecté en Polynésie française. Sur l’initiative de M. Jean-Claude Lacaille, un ancien ami de Paul-Emile Victor, et de Mme Daphné Victor, fille de l’explorateur, un projet de commémoration est organisé à l’occasion du 20e anniversaire de sa disparition le 14 avril 2015 à bord du Dumont d’Urville, aujourd’hui affecté aux Antilles.

A bord du Dumont d’Urville le 14 avril, des 21 élèves de CE2, CM1, CM2 de l’école primaire de Grand-Rivière ayant travaillé pendant un an sur un projet pédagogique sur Paul-Emile Victor, ainsi qu’aux côtés de la municipalité de Grand-Rivière qui recevra ce jour-là officiellement un fond bibliographique et iconographique sur Paul-Emile Victor,

L’occasion de rendre un hommage particulier à cet “homme du froid“ réfugié quelques temps dans un village tropical du bout du monde et faire connaître son attachement à la Martinique et à Grand-Rivière notamment.