Hommage national aux anciens combattants issus de la Dissidence antillo-guyanaise

Vues : 2

dissidence-antillo-guyanaise

Conformément à la volonté du président de la République, François Hollande, de rendre un hommage particulier aux anciens combattants issus de la Dissidence en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane à l’occasion du 70e anniversaire du Débarquement des forces alliées en Europe durant la Seconde guerre mondiale, la ministre des Outre-mer, George PAU-LANGEVIN, et le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la mémoire, Kader ARIF, ont invité six dissidents antillo-guyanais à la cérémonie de commémoration qui aura lieu le 6 juin 2014 à sur la plage de Ouistreham en Normandie :

– M. Salinière SEGOR, 94 ans, de la Guadeloupe
– M. Léopold LEON, 89 ans, de la Guadeloupe
– M. Rémy OLINY, 92 ans, de la Martinique
– M. Alexandre LEPASTEUR, 92 ans, de la Martinique
– M. Eugène JEAN-BAPTISTE, 90 ans, de la Martinique
– Mme Jeanne CATAYEE, 93 ans, de la Guyane

A la faveur de leur présence durant 8 jours dans l’Hexagone, plusieurs hommages seront rendus à leur courage qui, entre l’appel du général de Gaulle du 18 juin 1940 et juillet 1943, leur aura fait quitter leur territoire alors sous l’administration du régime de Vichy, pour gagner clandestinement par la mer sur des embarcations de fortune les îles anglaises environnantes de la Caraïbe. Ils furent quelque 2 500 femmes et hommes au total à s’engager dans les rangs de la France libre. La plupart d’entre eux avaient ensuite rejoint les Etats-Unis afin d’y être formés, avant d’être envoyés au front en Afrique du nord, puis de participer aux débarquements des armées alliés en Europe en 1944 et prendre ainsi une part active à la Libération.

George PAU-LANGEVIN et Kader ARIF co-présideront en particulier, le lundi 2 juin dans la Cour du Dôme de l’Hôtel des Invalides, une cérémonie militaire d’hommage national – la première pour les Dissidents des Antilles et de la Guyane – durant laquelle une plaque commémorative sera dévoilée.

Longtemps, l’aventure des « Dissidents », comme celle des nombreux originaires de l’ensemble des Outre-mer engagés pour libérer la France et l’Europe du nazisme, est restée méconnue de la mémoire nationale, aussi bien dans l’Hexagone qu’aux Antilles et en Guyane. Leur histoire témoigne pourtant du lien très fort qui a uni les Outre-mer à la République en des temps troublés.

Programme du séjour des Dissidents et des hommages qui leur seront rendus

Dimanche 1er juin
Les anciens combattants issus de la Dissidence seront reçus par le Président de la République, François HOLLANDE, à l’Elysée, où trois d’entre eux recevront les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur à l’issue d’une projection du film-documentaire « Parcours de dissidents » en présence de sa réalisatrice, Euzhan PALCY.

Lundi 2 juin
Une cérémonie militaire d’hommage national aux Dissidents aura lieu, à 12h30, à l’Hôtel des Invalides, sous la présidence de George PAU-LANGEVIN, ministre des Outre-mer, et de Kader ARIF, secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la mémoire.

Mardi 3 juin
Les Dissidents seront reçus par le président de l’Assemblée nationale, Claude BARTOLONE.

Jeudi 5 juin
Une rencontre sera organisée entre les dissidents et des élèves de 3e du collège Aimé CESAIRE – 22 rue Pajol, Paris XVIIIe.

Vendredi 6 juin
Participation des Dissidents à la cérémonie de commémoration du 70e anniversaire du Débarquement de 1944 sur la plage de Ouistreham, Calvados, en Normandie.