Hyper U Galleria et Super U Long-Pré toujours bloqués

Vues : 760

Les deux grèves démarrées dans les deux supermarchés du groupe Parfait continuent. Les salariés sont déterminés à obtenir gain de cause. De son côté la direction dénonce les agissements du syndicat CSTM.

Depuis le 24 mai les employés de Super U Long-Pré sont en grève après que les négociations concernant le plan social aient échoué. L’entreprise connait des difficultés qui l’obligerait a réduire la masse salariale et réorganiser le travail. Une situation que n’acceptent pas les salariés de l’enseigne. Le mouvement s’est étendu à un autre établissement du groupe. Le 31 mai dernier, les employés affiliés CSTM d’Hyper U La Galleria sont rentrés en grève, en soutien à leur collègue de Long-Pré.

Ils reprochent également un manque de transparence de la direction lors des négociations annuelles obligatoires. Les documents fiscaux n’auraient pas été remis pour que les représentants du personnel puissent être au courant de la situation financière de l’entreprise et de faire des revendications salariales efficaces. Le dirigeant Robert Parfait indique le syndicat était absent lors de la remise des fameux documents. Il continue en soulignant que les deux autres syndicats, CFDT Super U et CDMT Hyper U, n’ont pas participé au mouvement et possède les documents fiscaux.

La situation a déjà fait perdre 3 millions à Hyper U La Galléria. Le directeur dénonce les méthodes utilisés et juge le mouvement illégal. Il a assigné en justice 24 salariés de Super U et 11 d’Hyper U pour faire cesser les blocages. Concernant les employés de Long-Pré le délibéré est rendu aujourd’hui. Robert Parfait a demandé 5000 euros par jour de blocage. Ensuite viendra le tour de ceux de La Galleria.

A.G

Photo : Capture écran Martinique 1ère