Il s’appelait Aylan Kurdi et c’était « l’enfant de quelqu’un »

Vues : 20

Sa photo fait le tour du web depuis quelques heures ! Celle d’un enfant kurde noyé, échoué sur une plage turque. Les journaux européens en ont fait leur Une. Il s’appelait Aylan et c’était « l’enfant de quelqu’un » indique le journal anglais « The Independent ».

petit-kurde-noye-a

Une image choc pour une prise de conscience collective dans l’espoir de changer l’attitude de l’Europe face aux réfugiés, qui fuient leur pays.

Oui, il s’appelait Aylan Kurdi, il avait 3 ans et ses parents fuyaient la ville-frontière de Kobané en Syrie, épicentre des combats entre djihadistes de l’Etat islamique et miliciens kurdes. Le petit garçon est mort dans le naufrage de l’embarcation qui devait le conduire vers l’île de Kos. La mer Égée a rejeté onze corps mercredi 2 septembre, dont ceux d’Aylan en jaune et son frère Galip (photo-ci-dessous) ainsi que leur mère, Rihanna. Le père des enfants a survécu ! Ce dernier a confié à la presse vouloir retourner en Kobané pour y enterrer sa femme et ses fils !

aylan-et-galip

La photo du petit garçon face contre terre, sur une une plage turque a envahi les réseaux sociaux sous le mot-dièse #KiyiyaVuranInsanlik (« l’humanité échouée » en turc), qui est devenu l’un des mot-dièse les plus partagés sur Twitter.