Il voulait mettre le feu à l’avion d’Air France, il est détenu en Sierra Leone

Vues : 886

En Sierra Leone, un homme a été placé en détention après avoir voulu mettre le feu à un avion d’Air France. Il a pu passer tous les contrôles de sécurité et s’apprêtait à embarquer dans l’avion pour Paris. Jugé au tribunal de Freetown il y a deux semaines, il est incarcéré en Sierra Leone.

L’Afp qui tient cette information de source judiciaire a informé la presse et c’est le quotidien sénégalais en ligne Le Soleil qui livre l’information. Les faits se sont déroulés à l’Aéroport International de Lungi au Nord de Freetown, la capitale du Sierra Leone.

Vendredi 24 juin, Ibrahim Kanu 31 ans n’a ni passeport et ni pièce d’identité mais se décide à embarquer sur l’avion qui se prépare à décoller pour Paris. Muni d’un récipient rempli de pétrole, d’allumettes et de briquet, il ruse et passe par une zone réservée au personnel technique de l’aéroport. Il rentre alors dans un bus destiné à des voyageurs qui doivent se rapprocher de l’avion d’Air France.
Il est à ce moment repéré et maîtrisé avant d’atteindre l’appareil, selon les déclarations des services de polices.
Au cours de son procès lundi 27 juin, Ibrahim Kanu a été reconnu coupable et accusé de 4 chefs d’inculpation constituant une « infraction criminelle grave ». L’accusé a été placé immédiatement en détention. Rien n’explique ces motivations ou son éventuelle santé mentale a indiqué.

Dorothée Audibert-Champenois     Photo Ouest-France