Impôt sur le revenu : le prélèvement à la source dès 2018

Vues : 926

En 2018, l’impôt sur le revenu sera directement prélevé sur les salaires, les pensions ou encore les retraites avant que ceux-ci ne soient versés aux particuliers. Alors, bonne ou mauvaise nouvelle ? On vous en dit plus !

Mercredi dernier (16 mars) le gouvernement a révélé les grandes lignes du prélèvement à la source. Finies les longues files d’attente devant les centres des impôts, fini le stress des retardataires et surtout fini les mauvais payeurs. A partir du 1er janvier 2018 les habitudes fiscales des Français vont changer. A partir de cette date l’État prélèvera directement à la source, ce qui permettra enfin de collecter l’ensemble des contributions fiscales de tous les Français.

La quasi-totalité des contribuables et des revenus sont concernés par cette nouvelle réforme : les traitements et salaires, les pensions et retraites, les revenus des indépendants, les revenus fonciers et les revenus dit de « remplacement » comme les allocations chômage ou de congé maternité. L’impôt sera calculé sur la base d’un taux d’imposition transmis par l’administration fiscale. Il sera directement prélevé par l’employeur ou la caisse de retraite selon la situation de la personne imposable (salarié ou retraité). Les travailleurs indépendants devront verser un acompte mensuel ou trimestriel, calculé par l’administration en fonction de leurs revenus des mois précédents. L’impôt continuera à être calculé au niveau du foyer fiscal.

Le taux d’imposition sera appliqué chaque mois au revenu perçu. Si le revenu diminue, le montant du prélèvement diminuera. Et inversement s’il augmente, il augmentera dans la même proportion. Le contribuable devra continuer à envoyer sa déclaration annuelle de revenus, chaque printemps. L’occasion de déclarer l’ensemble de ses sources de revenus et des avantages fiscaux dont il bénéficie.

La réforme du prélèvement à la source doit être adoptée au plus tard fin 2016. En 2017 les contribuables recevront le taux de prélèvement à la source qui leur sera appliqué, sur la base des revenus 2016. Au 1er janvier 2018, leur impôt sera directement prélevé sur leur fiche de salaire, sur cette base.

A.G


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés