Inauguration du relais du Parc Naturel Régional à Saint-Pierre

Vues : 48
inauguration-relais-pnrm-a-saint-pierre-a

Ce samedi 30 mai 2015, le Président du Parc naturel régional de la Martinique, Daniel Chomet, a inauguré, en présence du Président du Conseil régional, Serge letchimy et du Maire de la Ville de Saint-Pierre, Christian Rapha, le 1er Relais du Parc naturel régional.

Depuis trois ans, le PNRM développe, en complément de ses missions premières, une nouvelle stratégie qui considère que la diversité naturelle et culturelle qu’il convient de préserver, peut être un axe majeur de développement pour l’île.

Ce patrimoine présente en effet, une réelle opportunité en matière de développement durable, alliant les enjeux environnementaux, économiques et sociaux. Cette richesses s’avère être un atout pour autant que nous sachions en faire un vecteur de vitalité économique, de formations et de source d’emplois…

inauguration-relais-pnrm-a-saint-pierre

Dans un souci de proximité, le Relais du Parc est un lieu entièrement dédié à l’information et à la sensibilisation du public sur des thématiques liées au patrimoine, à la culture et à toutes les activités de pleine nature proposées par le PNRM sur l’ensemble du territoire.

Pourquoi un relais du parc naturel régional à Saint-Pierre ?
Le Nord de la Martinique est une zone riche avec un patrimoine naturel réparti entre mer et montagne (18 communes soit 39 320 ha).

Les reliefs de la Montagne Pelée et des Pitons du Carbet représentent une biodiversité exceptionnelle et font de la Martinique l’un des 34 hotspot d’intérêt mondial.
Nous y retrouvons de multiples parcours de randonnées, des pratiques culturelles originales (boyo ton, lasotè, particularisme linguistique, vannerie caraïbe, trempage, courses d’aviron, le flo…), un métissage humain riche…

La ville de Saint-Pierre compte environ 30 000 visiteurs par an et est classée Ville d’Art et d’Histoire en 1990 par le Ministère de la Culture : caractère patrimonial exceptionnel !

OBJECTIFS
– Harmoniser, mutualiser et mettre en réseau les énergies et initiatives
– Améliorer la connaissance et la préservation du patrimoine naturel : randonnées, lieux de connaissance (Jardin Botanique, Aileron, Domaine d’Emeraude, Centre de Vivé, Réserve naturelle de la Caravelle, Château Dubuc, Fonds-St-Jacques…)
– Impulser le développement économique, social et culturel : proposer de nouveaux « produits » (randonnées, circuits thématiques divers…)

Photo : Chantal Maignan