IRMA : un ouragan dangereux de catégorie 4

Vues : 2978

Ci-dessous, le dernier communiqué d’activité cyclonique ce lundi 4 septembre à 17:00 :

IRMA est un ouragan dangereux de catégorie 4, situé à environ 800 km de l’Arc Antillais. Il se dirige globalement vers l’Ouest. Il devrait s’intensifier plus nettement demain mardi.

Un recourbement de la trajectoire vers l’Ouest-Nord-Ouest est aussi attendu dans la journée de mardi. Pour mémoire, un Ouragan de catégorie 4 (de type Luis en 1995 et Hugo en 1989) peut générer près du centre des vents atteignant 200 à 220 km/h en moyenne avec des rafales pouvant dépasser les 250 km/h. En mer, les vagues dépassent 10m. Les pluies associées sont diluviennes près du cœur du phénomène.

Le scénario le plus probable est maintenant un passage du cœur du phénomène, zone la plus intense, à proximité immédiate des Iles du Nord mercredi, du lever du jour jusqu’en milieu d’après-midi.

La vigilance cyclonique niveau orange a été déclenché ce lundi matin pour les Iles du Nord et ce midi pour à la Guadeloupe.

En Martinique, il n’est pas attendu de rafales atteignant la force Ouragan. Attention toutefois à la direction inhabituelle des vents (Ouest mardi puis Sud-Ouest à Sud mercredi) . Une vigilance niveau orange « Mer dangereuse à la côte » est en cours. La houle cyclonique d’Est à Nord-Est est le premier signe de l’approche de IRMA ce lundi 4 septembre, se renforçant mardi. Dans la nuit de mardi à mercredi, les vagues moyennes sont proches de 4m50 dans le canal de la Dominique. Des vagues venant du large déferleront sur les plages de la côte caraïbe avec une puissance inhabituelle en fin de nuit de mardi à mercredi et mercredi 06 septembre.

Une nette dégradation du temps est prévue dans la nuit de mardi 5 à mercredi 6 septembre, les rafales de vent pourraient atteindre 70 à 100 km/h en fin de nuit et matinée, avec des passages d’averses temporairement intenses et localement orageuses.

IRMA reste donc sous haute surveillance, les informations sur son évolution future et les risques associés seront régulièrement actualisées.

Sources : Météo France