Jean-Marie Le Pen demande la démission de Marine Le Pen et du bureau exécutif du Front National

Vues : 619

Évincé systématiquement des réunions du Front National, le fondateur du Parti, Jean-Marie Le Pen a décidé de contre attaquer ce matin. Tôt dans la matinée, il s’est présenté au quartier général du Front National à la rue des suisses où devait se dérouler une énième réunion du bureau politique. Il a trouvé les portes closes. Pour constater cet « empêchement », ce mardi 20 juin, il était accompagné d’un huissier de justice à Nanterre.

Aussitôt, Jean-Marie Le Pen qui siège comme Président d’honneur au FN, a tenu un court discours à la presse qui assistait à son éviction à l’entrée du « Carré ». L’occasion pour le père de Marine Le Pen de faire le point sur les deux campagnes électorales qui ont eu lieu en mai et en juin de cette année.

A en croire Jean-Marie Le Pen, les résultats du Front National aux deux consultations électorales, présidentielle et législative, sont cinglants. Le président d’honneur du parti demande donc la démission de Madame le Pen comme il l’appelle désormais. Plus largement, l’homme politique aujourd’hui âgé de 89 ans demande la démission du « bureau exécutif du Front national », qui serait (selon lui) à l’origine de son éviction du parti.

 

En ciblant sa fille et le parti qui n’aurait «pas la reconnaissance du ventre», le fondateur du Front National dénonce le parti et Madame Le Pen qui se mettent au dessus des lois, qui dit-il : « bravent à la fois les statuts et les décisions des tribunaux ». Une loi qui condamne le FN à verser 2000 euros au fondateur s’il ne peut participer au réunion du bureau politique.

Quand Jean-Marie Le Pen n'a pas de mots assez durs pour sa fille

Quand Jean-Marie Le Pen n'a pas de mots assez durs pour sa fille

Publié par BFMTV sur mardi 20 juin 2017

Dorothée Audibert-Champenois/C’news Actus Dothy
ImagesSputnikNews/TheTelegraph