Jean Morandais : « pourquoi je me présente aux élections présidentielles »

Vues : 1017

En début de semaine, Jean Morandais, un jeune guadeloupéen de 34 ans, annonçait sa candidature à l’élection présidentielle 2017. Depuis, le candidat a obtenu de nombreux soutiens, notamment auprès des antillo-guyanais. Conscient de la surprise que pourrait provoquer son annonce,  il explique les raisons de sa démarche ci-dessous. Découvrez également son programme en fin d’article.

« Je tiens à vous remercier très sincèrement de votre présence. Merci de votre accueil également.
Bien que ce ne soit pas en Guadeloupe que j’ai annoncé ma candidature à l’élection présidentielle, c’est ici que je voulais que ma campagne débute. Parce qu’il faut un commencement à tout, je ne pouvais pas le faire ailleurs qu’ici, chez moi, dans cette région qui a fait de moi ce que je suis.

Nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi je me présente aux élections présidentielles. Avant que vous ne me posiez la question je vais y répondre.

Il n’est plus question aujourd’hui de se contenter de ce que l’on veut bien nous donner. Moi, je veux aller chercher ce que je veux, je veux permettre aux français d’obtenir ce qu’ils veulent. Je suis actuellement en Guadeloupe, mais la Guyane, la Martinique, la Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, la Polynésie,Saint-Martin, Saint-Barthélémy, je ne vous oublie pas, nous menons le même combat ! La porte est grosse, lourde et épaisse, un homme seul n’a aucune chance de l’ouvrir. Unissons-nous, aidez-moi, soutenez-moi.

Ensemble, nous pouvons y parvenir. Il est essentiel que nous nous autorisions à avoir des projets, à les mûrir et à les mener à leur terme. Il est important d’inculquer à nos jeunes, à nos enfants à venir, une culture de l’ambition. Visons l’excellence dans tout ce que nous entreprenons.
Je veux me battre parce que cette terre a déjà donné de nombreux champions à la France : Teddy Riner, Marie-Josée Pérec, Lilian Thuram et tant d’autres. Demain elle en donnera encore et je serai parmi ceux là.

Nou sé moune kon tout’ moune é pensonn pa pli moune ki nou.
Il faut croire en vous. Et avec moi, je veux que vous croyiez en NOUS.

Je vous présente mon programme en exclusivité.
http://www.goodsendnews.fr/programme-presidentiel-2017

La France c’est nous, soyons la France. »