« J’en ai marre, marre ! » Le coup de colère de Winnie Harlow !

Vues : 1727

On a tendance à faire des raccourcis sur les conditions de vie et sur la maladie de certaines personnes, sans penser les blesser ou leur porter préjudice. C’est le cas pour les hommes et femmes qui portent des maladies orphelines, des maladies handicapantes qui floutent à nos yeux leur image et en donne un mauvais portrait.

C’est le cas aujourd’hui du mannequin née à Toronto et d’origine jamaïcaine, Winnie Harlow. Elle a été repérée par Tyra Banks via son compte Instagram. Sans complexe, la jeune fille qui a fait de sa différence un atout, n’hésite pas à poser sur les réseaux sociaux en sous-vêtements.

Elle est atteinte du vitiligo depuis l’âge de 4 ans. Une maladie qui provoque la dépigmentation partielle de son visage et de son corps, en causant la mort de certaines cellules de sa peau. Mais Winnie Harlow ne souffre pas et elle le crie haut et fort.

Winnie Harlow en en marre ! Marre qu’on la présente comme une «victime du vitiligo». Marre que les journaux ne voit en elle qu’un mannequin « souffrant du vitiligo ». Elle prend en exemple The Evening Standard qui la montrait en vacances sur la plage, ce qui à priori pourrait lui faire plaisir, mais seulement, plus loin dans la lecture, la jeune femme de 23 ans, découvre la légende de la photo prise sur son compte Instagram, qui la décrit comme la « Canadian vitiligo sufferer » , et là elle explose.

Elle a répondu immédiatement au quotidien : « Je ne suis pas un « mannequin Vitiligo ». Je suis Winnie. Je suis simplement un Top model. Et j’ai le Vitiligo. Arrêtez de mettre ces titres sur moi ou quelqu’un d’autre. Je ne souffre pas! (…) Je suis malade de chaque titre se terminant par « Vitiligo Sufferer » ou « Souffre de Vitiligo ». Est-ce que tu me vois souffrir? La seule chose dont je souffre, ce sont vos titres et les esprits fermés des humains qui ont un standard de beauté enfermé dans leurs esprits alors qu’il y a plusieurs normes de beauté ! La plage était sacrément bien ce jour-là, rien à souffrir ! »

 

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Instagram/Montage-Photos C’news Actus Dothy


1 commentaires :

  1. FIER d'être MARTINIQUAIS

    Comme en Martinique, il y en a qui devrait arrêter de prendre des gens qui sont trisomique, porteur de maladie Vitiligo, ou autres comme des gens différents voir bizarre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *