JO : Éliminée, elle pousse un coup de gueule et déplore le manque de soutien de son Pays

Vues : 1413
HortanceDiedhiou02-une

Des défaites difficiles à digérer aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro. Des larmes de désespoir et des propos accablants contre la délégation sénégalaise.

10000691-16234295

Lundi 8 août, la judoka sénégalaise, co-recordwoman de participation aux jeux olympiques, a fondu en larmes à Maracanã. Hortense Diédhiou a été éliminée dès le premier tour du tournoi de Judo dans la catégorie des moins de 57 kilos. Au 16ème de finale, la Néerlandaise, Sanne Verhagen a battu la championne d’Afrique, ne lui laissant aucune chance de poursuivre la compétition. Hortense Diédhiou n’a tenu que 2 mn et 30 s sur le tatami avant que sa rivale, Sanne Verhagen (3ème meilleure mondiale en 2014), ne lui fasse un waza ari qui la projette au sol (technique où l’adversaire tombe sur le dos).

RIOEC8811X7EA_768x432 (1)

Vexée, la sportive originaire de la Casamance, Hortense Diédhiou a lancé un coup de gueule en direction de son Comité olympique. La judoka aux 16 participations olympiques reproche aux autorités locales, leur peu de soutien durant sa préparation aux Jeux de Rio. Hortense Diédhiou, déplore les mauvaises conditions qui l’empêchent d’obtenir cette année une médaille aux Jeux de Rio :  « Je suis allée à ses jeux sans entraîneur. J’ai été abandonnée par mon propre pays. Le Sénégal n’a rien fait pour moi », déclare t-elle dans Leuk Sénégal. 5ème au JO de 2004, cette défaite signe peut-être sa dernière participation à des Jeux Olympiques.

Dorothée Audibert-Champenois
PhotosDA


1 commentaires :

  1. Lutin

    1) lavez votre linge sale en famille (la casamance est plus ou moins en rebellion il me semble en plus)
    2) tu as foiré , c’est tout! (Elle n’est meme pas francaise, elle n’a pas l’excuse de la spécificité culturelle)

Les commentaires sont fermés