Joey Star a choisi son camp dans l’Affaire du testament Hallyday

Vues : 5445

Lundi 12 février, Laura Smet, l’aînée des filles de Johnny Hallyday a décidé de contester le testament de son père, décédé le 6 décembre dernier à Paris.

Et nouveau rebondissement ce samedi matin, selon leurs avocats, les deux aînés de Johnny ont intenté une action en référé pour obtenir un droit de regard sur l’album posthume de Johnny Hallyday, ainsi que le gel de son patrimoine dans l’attente du règlement du litige sur l’héritage du chanteur qui les oppose à Laeticia Hallyday.

Dans cette guerre qui s’ouvre entre Laura Smet, 34 ans, son frère David Hallyday, 51 ans et Laeticia Hallyday, le rappeur et acteur martiniquais a fait savoir dans quel camp, il se trouvait. Comme Line Renaud « affaiblie par le décès de Johnny », Eddy Mitchel, Sylvie Vartan et de nombreuses personnalités, le rappeur Joey Starr est un soutien important pour Laura Smet et David Hallyday.

Sur Instagram, en légende d’un selfie, le rappeur a annoncé : « Soutien inconditionnel à Laura et David dans cette épreuve ».

D’après la loi californienne, le dernier testament rédigé à Los Angeles, déshérite Laura Smet et David Hallyday. Un  droit pourtant loin du Droit français.
Lundi 12 février, Laura Smet a « découvert avec stupéfaction et douleur » que son père l’avait écartée de sa succession héréditaire.

L’ensemble du patrimoine de Jonnhy Hallyday (environ 100 millions d’euros selon la presse) et l’ensemble de ses droits d’artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia selon les dispositions prises par le chanteur français. Un patrimoine qui représente plusieurs dizaines millions d’euros mais aussi une dette qui s’élèverait à environ 10 millions d’euros.

Ce testament prévoit aussi qu’en cas de prédécès de Laeticia Hallyday, l’ensemble des biens et des droits de Jean-Philippe Smet seraient exclusivement transmis à ses deux filles Jade et Joy par parts égales.

Johnny Hallyday était propriétaire, entre autres, de deux luxueuses maisons de 500 mètres carrés environ avec piscine, l’une à Los Angeles et l’autre à Saint-Barthélemy, une île des Antilles françaises. Ces deux villas sont estimées chacune entre 10 millions et 15 millions d’euros, selon plusieurs médias. En métropole, sa propriété de Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine), une villa cossue entourée d’un parc, est en vente autour de 15 millions d’euros.
Johnny Hallyday possédait également une Bentley Continental d’une valeur de quelque 350 000 euros, et de grosses cylindrées.

Le patrimoine musical du chanteur, comprend plus d’un millier de chansons, commercialisées essentiellement en France et dans quelques pays francophones. Cela représente donc une cinquantaine de millions d’euros de redevances à percevoir sur la durée de protection des droits de chanteur-interprète, d’où également la bataille judiciaire qui scinde le clan Hallyday en deux parties.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy  Images Instagram/RTBF/Voici/Express/Sen360fr/RTL