Une martiniquaise jugée pour l’abandon de son bébé dans les toilettes d’Orly Sud

Vues : 2121

Depuis hier (9 juin), une Martiniquaise de 23 ans est jugée par la Cour d’assises du Val-de-Marne. En 2014, elle avait accouché dans les toilettes de l’aéroport Orly Sud, avant de partir en laissant le bébé sur place. Le nourrisson est décédé 11 jours plus tard. 

La jeune femme est poursuivie pour « délaissement de mineur de moins de 15 ans suivi de mort ». Elle comparait devant la Cour d’assises du Val-de-Marne. Les faits sont simples mais font froid dans le dos. Nous sommes en juin 2014 quand cette Martiniquaise alors âgée de 20 ans se rend à l’aéroport d’Orly pour s’envoler pour la Martinique.  Elle est enceinte, sauf qu’au moment de l’embarquement la jeune s’installe sans son bébé. Une heure avant de monter dans l’avion elle s’est isolée dans les toilettes de l’aéroport pour accoucher. Après cela elle abandonne l’enfant, un petit garçon, au sol et dans le froid.

C’est une femme de ménage qui fait la triste découverte. Elle prévient immédiatement les secours. Le nourrisson est en hypothermie reçoit les premiers soins sur place avant d’être conduit à l’hopital. Pendant tout ce temps sa mère traverse l’Atlantique. Malheureusement l’enfant décède quelques jours plus tard. L’exploitation de la vidéosurveillance permet d’identifier la jeune femme qui sera arrêtée 3 mois après le décès du petit garçon. Face aux enquêteurs elle parle d’un déni de grossesse. Prise de brusques et violentes douleurs au ventre, elle n’a pas demandé d’aide et a préféré s’enfuir car elle avait peur. La famille et le père de l’enfant n’était pas au courant de la grossesse.

La jeune femme accusée de « délaissement de mineur de moins de 15 ans suivi de mort », risque jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle.

A.G


1 commentaires :

  1. FIER d'être MARTINIQUAIS

    ( Le père de l’enfant n’était pas au courant de la grossesse ), ben c’est LOGIQUE, la plus part ne mettent jamais de préservatif et une fois JOUIE, il DISPARAIT par MAGIE en laissant la jeune fille, jeune femme ou femme se démerder

Les commentaires sont fermés