La baisse des privilèges des anciens Présidents de la République est officielle

Vues : 724

Les privilèges des anciens Présidents de la République française sont revus à la baisse.

Un décret publié ce mercredi 5 septembre au Journal Officiel annonce une diminution des avantages accordés aux anciens Présidents. Cette décision prise par l’actuel Chef d’État répond à une demande urgente des magistrats de la Cour des Comptes qui préconisaient une « maîtrise de la dépense publique».

elysee-lexpress-pbk

Aujourd’hui, Valérie Giscard D’Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, les trois anciens dirigeants français coûtent un peu plus de 10 millions par an aux contribuables. Ils perçoivent 65 000 euros bruts, ils ont à leur disposition une voiture et deux chauffeurs et aussi du personnel domestique. De plus, s’ils siègent au Conseil Constitutionnel, où ils sont membres à vie, l’État leur verse 14 400 euros bruts.

table-de-lelysee-pbk-michelin

Les nouvelles dispositions qui prennent effet cinq ans après le départ des Présidents, mettra à disposition des anciens dirigeants de la France, seulement trois collaborateurs et un seul agent de sécurité.

salon_dore_palais_de_lelysee1-jpg-pbk

La décision n’est pas rétroactive. Le décret N°2016-1302 signé ce mardi par le Président en exercice, François Hollande, ne peut s’appliquer qu’à partir de son mandat qui prend fin en 2017.

Dorothée Audibert-Champenois/FBook C’news Actus
PhotoL’ExpressElysée