« La CACEM Paralysée : Attitudes irresponsables des élus EPMN »

Vues : 3860

Par Daniel MARIE-SAINTE Conseiller Communautaire de la CACEM :

Attitudes irresponsables des élus « EPMN »

Mercredi dernier, 16 décembre 2015, le Conseil Communautaire de la CACEM n’a pu tenir sa réunion mensuelle par …. faute de quorum !

De nombreux élus de majorité « EPMN » qui y détient 46 sièges sur les 56 du Conseil Communautaire ont brillé par leur absence.
Nous estimons qu’il n’appartient aux 10 élus de l’opposition d’assumer la quorum en lieu et place de la majorité !
Au bout d’une heure d’attente le président de la CACEM , Athanase JEANNE-ROSE , a été forcé de constater la carence de ses amis… et remettre a plus tard une réunion à laquelle étaient inscrits des questions importantes, notamment celle de la gestion du service public de la « Fourrière-véhicules » de Mangot Vulcin ;

Cette fourrière-véhicules , à cause de l’amateurisme des dirigeants de la CACEM, est privée de gestionnaire depuis le 31 août 2015 !

Le contrat de délégation de service public, passé, il y a sept ans, est devenu caduc et la tentative de le prolonger par avenant a été retoquée par le « contrôle de légalité ».

Une tentative de bricoler, à la va vite, une convention provisoire avec un nouveau prestataire, s’est soldée par un retentissant échec devant le Tribunal Administratif qui l’a déclarée illégale !

Résultats :
-1°) La Martinique n’a plus de fourrière-véhicules
-2°) Les salariés de la fourrière-véhicules sont sans salaires depuis le mois d’août

Seule une décision urgente du Conseil Communautaire de la CACEM pourrait ramener la situation à la normale !

Encore faut-il que les élus « EPMN » se montrent responsables en venant en réunion pour assumer leurs responsabilités !

Le Lamentin, le 19 décembre 2015,

Daniel MARIE-SAINTE
Conseiller Communautaire de la CACEM
Groupe « Alternative pour le Centre »