La CGTM santé de l’hôpital du François veut la tête du directeur

Vues : 15

cgtm

La coupe est pleine, dlo dépasé farine, les salariés de l´Hopital du François affiliés a la CGTM santé sont excédés ! Entre eux et leur directeur, le dialogue est rompu. Problèmes relationnels, mauvaise gestion des contractuels, non remplacement du personnel absent, absence d’organisation…

La plateforme de revendications est longue. Depuis le 17 février 2014 un préavis de grève a été déposé. Ne voyant pas venir les accords écrits concernant tous ces points de revendication, les salariés sont passés à la phase supérieure : ils veulent le départ du directeur ! Malgré les 5 heures de négociations avant l’entrée en vigueur du préavis de grève et la visite du président du conseil d’administration, rien n’avance.

Jean-Luc Joachim, agent hospitalier et représentant syndical de la CGTM santé, ne décolère pas : cela fait 8 ans que l’hôpital est en souffrance, le chef d’établissement outrepasse ses droits, cela dépasse tout entendement dit-il. Le directeur,  Erique Marie-Louise, confie aux journalistes que sont bureau est ouvert. Il précise que 3/4 des points de revendication ont été règlés et qu’entre lui et le personnel le dialogue est permanent. Il ajoute qu’il regrette que les salariés n’aient pas compris la nécessité de réduire les coûts en mettant en place des mesures de gestion qui peuvent peut être leur paraître drastique.

En attendant, l’hôpital du François est en grève depuis mardi 25 mars, mais les syndicalistes tiennent à préciser qu’ils sont responsables et conscients, le service est toujours assuré.