La CSTM rejette la médiation « et exige la réintégration des travailleurs licenciés »


Publié dans : Actualites, People
Mots clés : ,
Vues : 0
cstm-reprise-blocage

Conflit de la société de transports SOTRAVOM / Communiqué de la CSTM :

La médiation commencée le dimanche de pâques s’est poursuivie lundi et mardi en fin d’après-midi. Les médiateurs ont formulé une proposition à savoir :

Les licenciements pour faute grave prononcés à l’encontre des deux chauffeurs sont requalifiés en licenciement pour cause réelle et sérieuse. Ce qui permet à ces derniers de bénéficier des indemnités de licenciement, donc leur licenciement est confirmé.

Ils seront réembauchés par la CFTU le 1er Octobre 2015 soit dans 7 mois, pendant cette période il leur sera proposé une formation et le différentiel entre la rémunération Pôle Emploi et le salaire actuel sera versé par l’employeur.

Observations de la CSTM: que vient faire la CFTU dans les propositions formulées puisqu’elle ne participe pas à la médiation ? Est-il normal que 17 salariés se mobilisent pour réclamer leur salaire le 02 février 2015 alors que l’employeur ne respecte pas les deux accords qui prévoient le paiement de salaire le 30 de chaque mois et que deux sur les 17 soient licenciés ?

On ne peut pas transiger sur le droit en acceptant de l’argent et d’être licencié abusivement.
Ces propositions confirment la position de la CSTM qui estime qu’il y a une coalition politico patronale qui vise à l’éliminer.

C’est pour ces raisons que la CSTM rejette les préconisations des médiateurs et exige l’annulation des licenciements et la réintégration des travailleurs licenciés .

la CSTM a voté un durcissement de la grève ce mercredi soir. Les blocages des dépôts de bus Mozaik ont repris ce jeudi matin, de grosses perturbations sont à prévoir sur le réseau ce jour