La Dominique : Désolation et pillages après Maria

Vues : 1374

Quelques jours après le passage de Maria dans la nuit du 18 au 19 septembre sur l’île, la Dominique est toujours coupée du monde.

La communication est quasi inexistante mais quelques rares personnes parviennent à communiquer via les réseaux. Des hélicoptères des îles voisines ont réussi à se poser pour évaluer les nombreux dégâts et parer aux urgences.

 

Malgré le couvre feu instauré par le premier ministre, des scènes de pillage ont été signalés à Roseau, la capitale et un peu partout. Nous avons été contacté par un des responsables du WCMF via WhatsApp qui nous a confirmé les pillages.

Ecoutez ces sinistrés qui font le tour de l’île. Vidéo filmée à Loubiere : « Les gens n’ont nulle part où aller, les abris et leurs maisons sont détruits, ils errent toute la journée … Il y a des pillages ici … Certains emportent des écrans plats, des réfrigérateurs … C’est de la folie … nous ne savons même pas quand l’électricité sera rétablie ... où vont-ils avec tout … »

 

Une autre vidéo, prise de vue aérienne, montre l’ampleur de la catastrophe :

 

Photos : CNC3 Television, Trinidad and Tobago