La FNC Guadeloupe communique suite au différent opposant Gossip Curl et la FNC Martinique

Vues : 48

Communiqué de la FNC GUADELOUPE

Pointe-à-Pitre, le 21 Septembre 2015.

Suite au différent rendu public, semblant opposer la FNC Martinique et la société guadeloupéenne GOSSIP CURL, la FNC Guadeloupe tient d’abord à préciser qu’elle reconnaît l’importance du travail mené quotidiennement par la fédération martiniquaise pour accompagner et défendre les droits des coiffeurs de la Région Martinique.

Toutefois, la FNC Guadeloupe ne s’associe nullement aux propos tenus par la présidente de la FNC Martinique, dans son communiqué adressé à Mme MORVAN, gérante de GOSSIP CURL.

Au contraire, la FNC Guadeloupe reconnait l’opportunité de l’initiative de Mme MORVAN, au même titre que toute démarche visant à développer la profession, et à favoriser les collaborations avec nos collègues et professionnels de l’île sœur.

C’est dans cette logique que la FNC Guadeloupe élabore – depuis plusieurs mois – de nouveaux types de projets valorisant une collaboration régionale accrue. Ceux-ci devraient être présentés et mis en oeuvre dès le début d’année 2016.

La FNC Guadeloupe est par ailleurs, particulièrement attentive aux jeunes coiffeurs et aux nouveaux concepts émergeant dans ce secteur, au-delà du critère d’origine des entrepreneurs qui portent ces projets, et dès lors que ceux-ci sont développés en toute légalité.

La FNC Guadeloupe rappelle, par le biais de sa Présidente, qu’elle est informée de la volonté du gouvernement français d’apporter d’avantage de souplesse dans la législation relative à la profession de coiffeur, dans un souci affiché de soutien à l’emploi (ex : projet de loi Macron sur la suppression du Brevet Professionnel pour l’ouverture d’un salon de coiffure).
De telles évolutions législatives conduiraient l’ensemble des acteurs à réexaminer le cadre de la profession, ainsi que les modèles économiques en vigueur.

La qualité du service à la clientèle, la créativité, les démarches collaboratives innovantes et la création de valeurs doivent demeurer les principaux facteurs de réussite des univers de la coiffure, de la beauté et de la mode dans nos régions.

Fraternellement,

Anne QUELLERY,
Présidente de la FNC Guadeloupe