La gendarme gravement blessée à Festisud vit un véritable enfer

Vues : 5221

Celui qui avait percuté la gendarme lors de la parade du Sud a été jugé cette semaine (29 mars). L’homme de 23 ans, résidant en Guyane, était présent et s’est expliqué. La victime toujours hospitalisée vivrait mal sa situation.  La décision sera rendue le 5 avril.

Durant l’audience le jeune homme de 23 ans a manifesté à plusieurs reprises son regret et ses inquiétudes envers l’état de la victime. Il s’est également excusé à la barre. Malgré les faits qui lui sont reprochés, le prévenu n’a pas le profil type du délinquant. Bien au contraire, il possède un casier judiciaire vierge.

Petit rappel des faits : le 27 février dernier à Rivière-Pilote aux alentours de 19 heures, alors que les barrages venaient d’être levés et que des gendarmes avaient ordre de patrouiller à pied dans la commune, plusieurs motos sont arrivées sans lumière, avec des plaques masquées. Les conducteurs ne portaient pas de casque. Les militaires leur demandent de ne pas passer mais les jeunes ne l’entendent pas de cette oreille. Un premier motard force le passage, suivi rapidement d’un deuxième. C’est ce dernier qui percute la gendarme de plein fouet. La jeune femme est trainée sur plusieurs mètres avant d’être projetée au sol.

La victime est toujours hospitalisée, elle n’était pas présente à l’audience. Elle a une triple fracture (bassin, genou droit et cheville droite) et a 45 jours d’ITT. Selon les dires de son avocate, elle ne peut rien faire seul, les médecins ne savent pas si elle pourra remarcher. Une situation qui a plongé la gendarme dans une profonde détresse. Pour toutes ses raisons elle demande une provision de 10 000 euros pour sa cliente. Le procureur requiert 18 mois de prison, dont 9 mois avec sursis mise à l’épreuve, avec obligation de travailler, d’indemniser les victimes et de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Le jugement est mis en délibéré au 5 avril.

R.V


1 commentaires :

  1. ETIENNE

    La justice complice,car foncer sur un etre humain ,avec une moto ,est une tentative de meutre et devrait etre sanctionner en consequence,ne serait ce pour l exemple
    Etre dans la toute puissance,et pleurnicher apres c est trop facile

Les commentaires sont fermés