La grève des transporteurs est terminée

Vues : 787

Les transporteurs ont décidé de mettre un terme à leur mobilisation ce mercredi 5 avril en fin de journée et ils ont levé le camp où ils bloquaient des axes stratégiques.
Les barrages installés au niveau du port à la Pointe des Grives et du rond point menant à la SARA ont été levés.

La nouvelle tombée en début de soirée a créé un immense ouf de soulagement.
Soulagement pour la population qui vivait, accrochée à la moindre information relative à la distribution et à la disponibilité de carburant.
Des manifestations contre ces blocages avaient déjà été programmées. Soulagement aussi pour les professionnels comme les infirmiers qui avaient déjà tiré la sonnette d’alarme.

Enfin des institutions comme la CCIM, chambre de commerce et d’industrie de la Martinique se sont réjouies de la fin de cette mobilisation.

Une réunion a d’ailleurs eu lieu dans les locaux de la chambre consulaire dans l’après-midi de ce mercredi entre une délégation de transporteurs, des responsables de la CCIM et des représentants de l’Etat. Et c’est au terme de cette rencontre que les transporteurs ont décidé d’arrêter leur grève. Ils ont reçu la promesse selon laquelle leurs doléances seront passées au peigne fin par des responsables compétents.

Karen Théodose


3 commentaires :

  1. EDF

    Ils réclamaient simplement une discussion des échanges. Communiquer est source de sérénité. Notre président AMJ n’a pas cette sagesse. Il a oublié que les martiniquais ne sont pas des animaux mais des personnes qui dialoguent. C’est dommage. Il faut qu’il revoit sa copie.

  2. FOUMIROUGE

    Bravo a la CCIM qui a fait son boulot. Ces entrepreneurs ont besoin de pistes pour rentabiliser leurs entreprises et la CCIM a été dans son rôle. De plus en plus les chambres économiques se penchent sur le developpement des filières alors un grand WOULOOOO !

  3. Nicolas

    Il est sans doute vrai que AMJ n’a pas la sagesse que vous auriez aimé lui attribuer mais, l’objectivité aurait pu vous faire relever les manquements que toute personne éduquée doit montrer et qui se sont traduits en insultes et manque de respect envers un homme (AMJ) à qui vous quémandiez une aide dont vous ne pouvez bénéficier , s’agissant de votre retraite. Ce problème, est loin d’être fini car, ni la CCIM ni la préfecture ne pourront satisfaire ces revendications démesurées et recevables. Tout au plus, ils pourront apporter aux transporteurs, les textes régisant cette situation…. Ensuite, nul doute qu’ils voudront à nouveau se manifester.
    Il est quand même étrange que ces messieurs aient adopté un autre comportement et se sont montrés plus dociles devant le préfet?

Les commentaires sont fermés