La Guadeloupe et Saint-Martin enregistrent un record de meurtres

Vues : 616

Le nombre d’homicides sur l’île de la Guadeloupe et à Saint-Martin est pire qu’il y a deux ans. C’est le constat de Tony Beauregard responsable de la section locale du syndicat Unité Police-SGP-FO à Capesterre-Belle-Eau(Basse-terre en Guadeloupe).

Avec peu d’effectifs, il est difficile de lutter contre la délinquance sur l’ensemble du département et les homicides et les faits de délinquances augmentent chaque jour.
«Nous avons un gros problème d’effectifs», a déploré le policier syndicaliste . «C’est pesant. Nous nous sentons impuissants et abandonnés, malgré nos courriers au ministère de l’Intérieur», s’est-il confié à l’AFP.

De 43 homicides en 2013, la Guadeloupe a enregistré son 45ème samedi soir à Capesterre-Belle-Eau, dans la région de Basse-Terre,le chef-lieu de la Guadeloupe. Un jeune homme de 23 ans, a été tué par balles , il jouait à la belote dans un squat. Les circonstances exactes du crime restaient indéterminées dimanche. La veille, toujours à Basse-Terre, un octogénaire avouait le meurtre de sa sœur de 86 ans à l’arme blanche.

Dorothée Audibert-Champenois