La Guadeloupe fait un grand pas vers la réintroduction des lamantins

Vues : 305

Ils s’appellent Kai et Junior. Ces deux magnifiques lamantins sont arrivés dans la nuit du lundi 8 août au mardi 9 août 2016 en Guadeloupe dans le cadre du programme de repeuplement de l’espèce au Parc Nationale de la Guadeloupe.


Ils sont partis de Singapour, quarante heures plus tôt, et seront bientôt réintroduits dans leur milieu naturel, en Guadeloupe, 100 ans après leur disparition des Antilles. Entre-temps, ces deux « Manman dlo » doivent rester en quarantaine, le temps qu’ils s’adaptent à leur nouvel habitat.

lamantins-guadeloupe

Selon le président du Parc national Ferdy Louisy (à droite ci-dessus), « les prochains jours seront décisifs » pour la réintroduction de ces deux animaux. Une équipe de soigneurs internationale est dévouée à leur bien-être. L’un des membres de cette équipe, venu lui aussi de Singapour, passera une semaine en Guadeloupe pour s’assurer de la bonne acclimatation des animaux.

« Si l’on réussit cela, la Guadeloupe rentrera dans l’histoire scientifique du monde. Cela ne s’est jamais fait. Cela fait 10 ans de travail, de suivi, de négociations avec un appui du gouvernement (…) Sur un tel projet, nous aurons à échanger, coopérer avec bon nombre de pays de l’axe de la Caraïbe et des Amériques. »

lamantins-guadeloupe-d

1 million d’euros ont été débloqués par le Fond Européen de Développement Economique et Régional (FEDER) afin d’appuyer les études et les aménagements nécessaires à l’installation des lamantins. Pour le Parc National, l’arrivée de Kai et Junior est nécessaire pour amorcer la reproduction dans nos eaux. Elle se fera dans un premier temps en captivité, puis leur descendance sera relâchée dans le Grand-Cul-de- Sac Marin. À terme, une quinzaine de lamantins devrait pouvoir évoluer en milieu naturel.

Texte : Mickaël Léonce

Photo : Ferdy Louisy / Parc National Guadeloupe