La liste Martinique Citoyenne enfin constituée

Vues : 193

Nathalie Jos, Olivier Jean-Marie et les autres membres de Martinique Citoyenne y tenait et il a eu lieu. Le fameux tirage au sort tant attendu s’est déroulé hier soir en direct à la télévision.

Hier soir sur Zouk Tv, c’était l’évènement à ne pas rater. Le tirage au sort de Martinique Citoyenne a eu lieu en direct à la télé. Nous ne savons pas si l’émission a été suivi par un grand nombre de Martiniquais, mais une chose est sûre, les membres de ce mouvement citoyen ont marqué le coup.

« Nous l’avons fait. Beaucoup se sont moqués de nous. Mais ce soir je suis fière car nous sommes allés jusqu’au bout », a déclaré Émilie Joncart, responsable du tirage au sort et tête de section dans le Sud.

Un tirage au sort fait par un huissier pour relever le coté officiel et solennel du moment. La surprise de cette soirée vient sans nul doute de l’absence d’Olivier Jean-Marie dans la liste de la section Nord. En effet ce dernier n’a pas été tiré au sort durant la soirée. Cependant il n’est pas déçu. Il promet d’être un animateur « actif » au sein du groupe et d’être sur le terrain.

Pour rappel le Nord comporte 16 candidats, le Centre 17 candidats, le Sud 15 candidats et Fort-de-France 15 candidats. Le tirage au sort continue pour déterminer les listes des réservistes, de chaque section, en cas de désistements. Une fois les réajustements faits la liste définitive de chaque section sera publié car Nathalie Jos, tête de liste, a insisté sur la transparence de l’activité du groupe.

A.G


2 commentaires :

  1. paindoux

    Mon Dieu, la politique est devenue une loterie !!! J’ai envie de dire STOP à cette mascarade mais, nous sommes en démocratie , n’est-pas ?

  2. FOUMIROUGE

    Bravo à cette liste citoyenne !
    La politique s’intéresse à nous, alors citoyens intéressons nous à la politique bon sang !
    Je Vote pour cette liste car elle montre l’intérêt des Martiniquais pour la gestion de leur île.
    Elle me rend ma fierté.
    Merci.

Les commentaires sont fermés