La Martiniquaise Mandy François-Elie médaillée d’or aux Jeux Paralympiques de Londres

Vues : 35

La sprinteuse martiniquaise Mandy François-Elie a remporté la médaille d’or du 100 m en catégorie T 37 en 14’08, 3 ans après avoir été victime d’un AVC. Elle apporte la troisième médaille d’or à la France aux Jeux Paralympiques de Londres. Elle devance la Namibienne Johanna Benson (14’23) et la Tunisienne Neda Bahi (14’36).

C’est la belle histoire de ces Jeux côté français. Mandy François-Elie, 22 ans, a en effet intégré l’équipe de France tardivement, elle a été sélectionnée à la toute dernière minute.

Qui l’aurait cru il y a encore trois mois ! La martiniquaise, ancienne internationale junior chez les valides, n’avait encore jamais participé à une grande compétition handisport. Victime d’un AVC, et après un séjour à l’hopital Saint-Anne, Mandy découvre le handisport il y a un an jour pour jour.

Révélation en Martinique et entrainée par Jocelyn Niena à la ligue d’athlétisme d’handisport en Martinique. L’athlète est encore dans l’ombre lorsqu’elle se présente, en mai dernier, au meeting international d’Aix-les-Bains. Pas pour longtemps. La Martiniquaise signe les minima sur 100, 200 et 400 m.

Ce dimanche 2 septembre, elle signe le meilleur temps des séries et confirme en s’adjugeant l’or ce soir en 14’08 (nouveau record d’Europe). Tout le stade olympique est sous le charme de cette jeune femme de 23 ans au sourire communicatif.

C’est la première fois qu’un athlète entrainé en Martinique réalise un tel exploit. L’histoire londoniene de Mandy François-Elie ne fait que commencer. Elle sera de nouveau sur la piste du stade Olympique pour le 400m.

Le Président du conseil régional Serge Letchimy adresse ses sincères félicitations à Mandy François-Elie pour son exceptionnelle performance aux jeux paralympiques 2012 de Londres.

Photo : AFP