La qualité de l’air est très mauvaise en Martinique, une alerte est en cours

Vues : 656

L’indice de l’air est de 9 sur 10 en Martinique en ce lundi 15, et demain mardi 16 mai très mauvais donc et les personnes vulnérables et sensibles doivent faire particulièrement attention à ne pas faire d’efforts à l’extérieur ni à l’intérieur.

La brume de sable d’origine Saharienne continue de traverser notre territoire.

Face à la persistance de l’épisode de pollution, Madininair qui mesure la qualité de l’air a déclenché  la procédure d’alerte.

Deux catégories de personnes doivent être vigilantes.

Les populations vulnérables : Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.

Les populations sensibles : Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux)

En cas d’épisode de pollution aux polluants,  évitez les déplacements sur les grands axes routierset à leurs abords, aux périodes de pointe.

– Evitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur. Reportez les activités qui demandent plus d’efforts. Privilégiez les activités calmes dans les établissements recevant de jeunes enfants.

Dans tous les cas : En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ou contactez le 15, privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort, prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

Plus généralement, il est conseillé de réduire les activités physiques et sportives intenses.

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations)il faut prendre conseil auprès de son pharmacien ou consulter le médecin ou contactez le 15.

Davantage de précisions sur les messages sanitaires peuvent être trouvés sur le site de l’Agence Régionale de Santé

En cas d’épisode de pollution, la Préfecture de la Martinique fait les recommandations suivantes à la population

Limiter l’usage des véhicules automobiles individuels ;
Pratiquer si possible le co-voiturage ;
Emprunter si possible les réseaux de transport en commun ;
Privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacements doux (marche à pied, vélo, etc.) ;
Limiter les travaux d’entretien ou de nettoyage (tonte, peinture, rénovation, etc.) ;
Eviter les barbecues (ou boucans) et reporter l’allumage des fours à charbon.
Pour rappel : les brûlages de déchets verts sont interdits (Art. 84 de l’Arrêté préfectoral N° 09-03575 du 29 septembre 2009 portant abrogation de certaines dispositions du Règlement Départemental Sanitaire.
Circulaire du 18 novembre 2011 relative à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts)

Karen Théodose