La qualité de l’air reste toujours très mauvaise

Vues : 8

La qualité de l’air est toujours mauvaise ce mercredi 29 avril.

L’indice de la qualité de l’air reste le plus mauvais possible ce jour, 10 selon l’échelle de Madininair. Une situation qui ne risque pas de changer de si tôt. Il faudra attendre la pluie pour espérer une amélioration.

Cette pollution en particules en suspension est principalement liée à au passage d’une brume de sable saharienne dense mais également à l’activité humaine – du fait de la combustion d’énergie fossile, du transport automobile, des activités industrielles.

Recommandations Sanitaires :

Il est recommandé à l’ensemble de la population de l’agglomération de :

– éviter toutes les activités physiques et sportives qui augmentent le volume d’air et la quantité de poussières inhalée, et notamment éviter de pratiquer ces activit és à proximité des axes routiers, afin d’éviter une accentuation de leurs effets respiratoires : gêne à l’inspiration, diminution de la capacité respiratoire, aggravation des pathologies respiratoires existantes

– suivre les prescriptions médicales, notamment pour les personnes sensibles

– consulter un médecin en cas d’apparition de gêne respiratoire.

– pour les enfants de moins de 6 ans :
ne pas modifier les déplacements indispensables mais éviter les  promenades et les activités à l’extérieur.

– pour les enfants de 6 à 15 ans :
ne pas modifier les déplacements habituels mais éviter les déplacements à  l’extérieur, privilégier à l’intérieur des locaux les exercices physiques d’intensité moyenne ou faible et reporter toute compétition sportive.

– pour les adolescents et les adultes :
ne pas modifier les déplacements prévus mais éviter les activités  sportives violentes et les exercices d’endurance à l’extérieur; déplacer dans la mesure du possible les compétitions sportives prévues à l’extérieur ; pour les personnes connues comme étant sensibles ou qui
présenteraient une gêne à cette occasion, adapter ou suspendre l’activité physique en fonction de la gêne ressentie.

Il convient de ne pas aggraver les effets de cette pollution en ajoutant des facteurs irritants ou émetteurs de particules : solvants ou fumée de tabac


1 commentaires :

  1. paindoux

    Cet après-midi,dans mon quartier nous avons eu droit à un feu de broussailles !! A cette heure de la nuit, j’ai toujours cette odeur de fumée dans la maison.
    Où sont les autorités pour faire respecter ces règles élémentaires de bon sens ?

Les commentaires sont fermés