La rentrée au LEGTA de Croix-Rivail n’est pas au rendez-vous

Vues : 313

Le blocage des accès de l’établissement par des membres d’un collectif est toujours d’actualité. Ils défendent l’ancien proviseur, Philippe Aurore. Sa tutelle a décidé de le muter en Guadeloupe mais ce dernier refuse de laisser sa place.

Les médiations de ces derniers jours n’ont rien donné. Les parents s’inquiètent et réclament des réponses concrètes. Une solution doit être trouvée car ce sont les élèves qui sont pénalisés par cette situation. L’UPEM (Union des parents d’élèves de la Martinique) s’est manifestée pour interpellé les différents partis.

Pour l’instant les accès de l’établissement restent bloqués par les membres du collectif de soutien à l’ancien proviseur, Philippe Aurore. Pour rappel sa tutelle a décidé de le muter en Guadeloupe. Une décision qui ne lui convient pas. Pour l’instant chacun campe sur sa position.

 


2 commentaires :

    1. cnm

      Moi aussi. Incroyable. Je conclus que quoi qu’on dise l’Enseignement Agricole n’est pas pris au sérieux ici en Martinique

Les commentaires sont fermés