La sécurité des jouets


Publié dans : Actualites
Mots clés : , ,
Vues : 6

Noël est synonyme de «cadeaux» de «sapin de Noël» et de «jouets» !
Ce moment convivial permet aux familles de se retrouver et de partager des moments agréables autour de la table et d’échanger des cadeaux. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, dans le cadre de ses missions de protection du consommateur, de sécurité et de fiabilité des produits alimentaires, et non alimentaires, vous propose dans ce dossier de presse un focus sur les jouets.

Conseils aux parents
– Vérifier la présence des marquages obligatoires (marquage européen « CE »)
– Vérifier la classe d’âge à laquelle est destiné le jouet (notamment pour les jouets interdits ou déconseillés aux enfants de moins de trois ans)
– Si le jouet comporte de petites pièces, se demander s’il est adapté à l’enfant auquel il est destiné
– Lire attentivement les recommandations et mises en garde figurant sur l’étiquetage ou l’emballage
– Écarter les jouets dont la notice n’est pas traduite en français
– Privilégier les circuits commerciaux classiques, ne pas acheter à des revendeurs à la sauvette
– Ne pas laisser traîner des objets pour adultes qui peuvent être attrayants pour les enfants, ni d’articles conçus pour la décoration (cf. articles de Noël à suspendre dans le sapin, attrayants mais non jouet)

Les jouets doivent présenter une sécurité particulièrement renforcée en raison de la vulnérabilité du jeune public auxquels ils sont destinés. En effet, l’enfant est, la plupart du temps, inconscient du danger encouru, il doit donc être protégé contre les risques de blessure dans le cadre d’une utilisation normale et prévisible. C’est pourquoi, tous les jouets vendus en France doivent être conformes aux exigences de sécurité imposées par la réglementation européenne qui leur est applicable (propriétés mécaniques, inflammabilité, caractéristiques chimiques et électriques, hygiène, etc.) et qui tient compte du comportement
habituel des enfants.

Exigences particulières et avertissements spécifiques aux jouets non destinés aux enfants de moins de 36 mois :
Les jouets qui peuvent être dangereux pour les enfants de moins de 36 mois doivent porter un
avertissement, par exemple «Attention! Ne convient pas aux enfants de moins de 36 mois (3 ans)» ou le symbole graphique d’avertissement sur l’âge (tête d’enfant et mention 0‐3 dans un cercle rouge barré), complété dans les deux cas par le signalement du danger particulier encouru, par exemple : «petits éléments – risque d’ingestion – danger d’étouffement ».
Cet avertissement prévient les consommateurs que certains jouets ne conviennent pas aux jeunes enfants parce qu’ils présentent des risques pour cette classe d’âge (et non pas d’une simple information sur la présence de «petits éléments»), Cet avertissement ne s’applique pas aux jouets qui, en raison, de leurs fonctions / dimensions / caractéristiques ne sont manifestement pas destinés aux enfants de moins de 36 mois.

Cas particulier des Jouets comportant des aimants
Les jouets comportant des aimants peuvent être dangereux si ces derniers sont accessibles et que l’enfant peut les avaler et s’étouffer/s’asphyxier. En outre, si au moins deux aimants sont ingérés, les éléments peuvent se coller ensemble au travers des intestins et provoquer des perforations ou des blocages intestinaux. C’est la raison pour laquelle, vous pourrez trouver sur des coffrets d’expériences magnétiques et/ou électriques l’avertissement suivant : «Attention. Ne convient pas aux enfants de moins de 8 ans. Ce produit contient de petits aimants. Une fois avalés, les aimants peuvent se coller ensemble au travers des intestins et engendrer ainsi de graves blessures. Consulter immédiatement un médecin en cas d’ingestion d’aimants.»

Les conseils d’achat
– Vérifiez que les jouets comportent bien le marquage « CE » par lequel le fabricant atteste
qu’ils ont été conçus et réalisés conformément aux exigences essentielles de sécurité. > Lisez
attentivement tous les avertissements portés sur les emballages de façon à acheter des jouets
adaptés à l’âge des enfants. Tenez compte notamment de l’avertissement indiquant que le
jouet ne convient pas à un enfant de 36 mois (représenté souvent sous forme de logo
graphique). La mention d’un âge recommandé sur le jouet ou l’emballage vous permet de
vous orienter dans votre choix en achetant un jouet adapté à l’enfant compte tenu de ses
capacités (habilité – développement).
– Pour les jeunes enfants, privilégiez les mécanismes simples et évitez les jouets qui comportent des mécanismes pliants (risque de pincement ou de coupure).
– Faites attention aux jouets qui comportent des piles (vérifiez, si cela est possible, la sûreté du
boîtier et l’accessibilité aux piles) ou un transformateur permettant un branchement électrique.
– Préférez les plastiques colorés dans la masse ; les peintures sont sensibles aux chocs et
peuvent s’écailler.
– N’hésitez pas à demander à pouvoir manipuler le jouet.
– Attention à certains produits attirants pour les jeunes enfants qui ne sont pas des jouets
(poupées décoratives ou folkloriques dites «de collection», décorations de fêtes, modèles
réduits pour collectionneurs adultes, puzzles de plus de 500 pièces, figurines de collection,
etc.) et ne doivent pas être mis dans leurs mains.

Les conseils d’utilisation
Avant toute utilisation du jouet, lisez au préalable toutes les consignes (avertissements, notices
d’instruction, etc.) présentes. Expliquez à l’enfant le fonctionnement du jouet, appelez son attention sur les risques éventuels et les manipulations à éviter. Veillez à ce que les tout‐petits n’empruntent pas les jouets de leurs aînés et ne laissez pas traîner les objets trop petits. Ne laissez pas traîner non plus les objets qui vous appartiennent, et qui pourraient s’avérer être attrayants pour un enfant : un objet conçu pour l’adulte n’a rien à faire entre les mains d’un enfant (gadget, papeterie, imitation de denrées alimentaires, décoration de Noël, etc.).

Les conseils sur les vieux jouets
Attention aux vieux jouets qui pourraient ne pas être conformes aux exigences actuelles de sécurité. Prenez garde aux piles utilisées dans les jouets électriques. Bien que d’un usage courant, elles peuvent être la cause d’accidents, lorsqu’elles sont trop vieilles, lorsqu’elles ont reçu un choc ou lorsqu’elles ne sont pas changées toutes en même temps. De nombreux magasins sont désormais équipés de conteneurs destinés à récupérer les piles usagées.

Les peluches
Les animaux et autres jouets en peluche restent les compagnons préférés des petits. Ces articles doivent répondre aux exigences de fabrication des jouets destinés aux enfants de moins de 36 mois.

Conseils avant l’achat
– vérifiez les accessoires et les parties des jouets pour éviter les petits éléments qui pourraient se détacher et être avalés (pompons, éléments de feutrine collés ou rembourrés, rubans, etc.) ;
– vérifiez aussi la solidité des yeux ou du nez qui sont des petits éléments pouvant se détacher
facilement ;
– évitez aussi les peluches dites « en situation » c’est à dire comportant des petits accessoires
accrochés à la peluche (petite échelle, ski, hotte, etc.) ;
– vérifiez la solidité des coutures et la qualité du tissu : les rembourrages ne doivent pas être
accessibles ; Pour éviter à un tout jeune enfant qu’il n’avale des poils de peluche, secouez la peluche pour vérifier la tenue des poils ;
– ne choisissez pas une peluche à travers un cellophane ou un plastique. Demandez à la toucher : si vous éprouvez une sensation de douceur, tout va bien, sinon, votre enfant ne l’appréciera pas plus que vous. Pensez aussi qu’une peluche doit être proportionnée à la taille de l’enfant, sinon, il aura du mal à la manipuler.

Les normes de sécurité
Pour répondre aux normes, les peluches souples doivent obligatoirement convenir aux tout-petits. Elles doivent :
– ne pas comporter de petits éléments, souples ou rigides, qui s’arrachent facilement ;
– avoir une enveloppe dont les coutures sont résistantes pour contenir le rembourrage ou les
petits éléments (par exemple, peluche contenant un grelot dans le corps) ;
– être fabriquées avec des matériaux qui ne constituent pas un élément inflammable.

Les poupées
Gros poupons joufflus, « vrais » bébés, petites filles aux tenues raffinées, les poupées pleurent, tètent, rient, parlent, etc. Les poupées et poupons sont aujourd’hui très sophistiqués et peuvent présenter un visage d’un réalisme étonnant. Pour bien choisir, prenez bien en compte l’âge de l’enfant et ses habitudes de jeux. Il berce, nourrit, câline, mais peut aussi gronder et malmener sa poupée.

Conseils
‐ Jusqu’à 2 ans : choisissez des poupées sans accessoire. Les poupées avec des cheveux longs sont déconseillées pour les petits, les enfants peuvent les arracher au risque de les avaler.
‐ De 2 à 5 ans : offrez une poupée ou un poupon facile à habiller et à laver et des coffrets comportant des objets qui correspondent à l’environnement et aux activités que l’enfant maîtrise lui‐même à cet âge là (pot, biberon, assiette, cuillère, etc.).
‐ Choisissez des poupées légères, petites (l’enfant doit pouvoir les serrer dans ses bras et les manipuler aisément) ; avec des articulations souples, pour que l’habillage et le déshabillage s’effectuent facilement ; avec des vêtements de préférence extensibles (en éponge ou en tricot, ils seront faciles à mettre). Pour promener son poupon ou sa poupée, l’enfant appréciera d’utiliser une poussette conçue à cet effet :

– assurez-vous de la qualité de celle-ci. Certaines d’entre elles (celles à la surface d’assise la plus large) doivent être munies de systèmes de verrouillage qui se déclenchent automatiquement une fois la poussette dépliée, afin d’éviter un repli intempestif et ainsi prévenir le risque de coincement de doigts.

Voir tout le dossier via le lien suivant : Sécurité des jouets