La ville de Fort-de-France valorise ses espaces vides

Vues : 147

Aujourd’hui (6 juillet), les 5 premières friches urbaines du centre-ville de Fort-de-France seront inaugurées. Il s’agit du projet « Les Dents Creuses » qui permet de transformer les façades en ruine en espaces artistiques.

Depuis quelques semaines déjà celles et ceux qui parcourent le centre-ville de Fort-de-France ont remarqué des espaces colorés où l’art s’est installé. Boulevard Général De Gaulle, rue Victor Sévère, place Fabien ou encore rue Perrinon. Ces différents endroits abritaient des espaces vidés de leur contenu, abandonnés mais prometteurs en plein centre-ville. C’est pour cela que la ville de Fort-de-France, l’État et de nombreux mécènes ont participé au projet « Les Dents Creuses ».

friche-urbaine-fort-de-france

Cinq espaces ont été réhabilités en friches urbaines. Avec ces nouveaux espaces d’expression artistique la ville souhaite offrir des itinéraires culturels et touristiques au sein du centre-ville. Une initiative qui est normalement sensée s’étendre aux autres quartiers foyalais. Les mécènes sont au nombre de quatre Orange, la SARA, Albioma et Tilo Martinique. Pour que cela soit possible chacun des participants du projet (ville, état et mécène) a dû y mettre du sien. L’État a apporté sa contribution par la mobilisation des mécènes et la participation aux actions d’entretien et d’animation, dans le cadre du contrat de ville.

La ville de Fort-de-France a apporté sa contribution par la mise à disposition des parcelles dont elle est propriétaire ou encore la mobilisation des services municipaux concernés, de bénévoles et d’associations pour le nettoyage et l’appui aux interventions des artisans. Les mécènes se sont engagés par le choix d’un projet d’aménagement (prise en charge financière), le mécénat direct auprès d’entreprises ou d’associations et le financement d’un panneau visible sur la parcelle retenue qui indiquera les logos du mécène, de la ville et de l’État.

A.G