La violence chez les jeunes martiniquaises est en augmentation

Vues : 1089
Palais de justice

Les chiffres de la délinquance sont tombés. Sur les cinq dernières années on note une augmentation du nombre délits concernant les femmes mineures en Martinique.

C’est un phénomène que l’on observe partout. Au niveau de la justice il y a de plus en plus de femmes jugées pour des délits. Une partie se retrouve impliquée dans le trafic de stupéfiants car elles jouent le rôle de mule (la personne qui transporte la drogue). Mais il arrive de plus en plus de croiser la gent féminine dans des affaires de violences.

Les victimes peuvent être des particuliers ou des représentants de l’ordre public. Ces délinquantes commencent de plus en plus tôt. Pour preuve, le nombre de jeunes femmes de moins de 18 ans impliquées dans des affaires d’atteintes aux biens et d’atteintes volontaires à l’intégrité physique a augmenté de 41,4% entre 2011 et 2015. Les violences volontaires sont plus nombreuses que les dégradations. Lors de leurs interpellations, les jeunes filles sont souvent armées.

Comment cela est-il possible ? Parmi les éléments de réponse, le milieu social fait partie des réponses possibles. Il faut dire aussi qu’actuellement les jeunes femmes sont influencées par la télé et la culture dancehall. Comme les garçons. Elles boivent de plus en plus tôt et c’est la même chose pour ce qui concerne la drogue. Au niveau légal des solutions existent déjà pour tenter de réinsérer ces filles. Mais le véritable problème reste le manque d’information et de prévention pour tenter de neutraliser le problème de la délinquance féminine en amont.

A.G


2 commentaires :

  1. romain

    En quoi la culture dancehall rend t elle plus violent ?? ….. est elle responsable de nos problemes economique et social ( chomage , inflation …..) ?

Les commentaires sont fermés