L’abattoir toujours bloqué par des artisans bouchers en colère

Vues : 190

Les artisans bouchers manifestent à niveau leur colère.
Et leur syndicat est déterminé : l’abattoir restera bloqué jusqu’à ce qu’une solution claire soit apportée au problème posé.

Ces professionnels sont toujours dans l’attente d’une indemnisation. Cette somme représente le manque à gagner de plusieurs jours de fermeture de l’abattoir du Lamentin en Martinique. La structure avait dû arrêter de fonctionner suite à une défaillance sur le réseau de gaz durant deux semaines avant de reprendre du service à la fin du mois de janvier dernier.
Cette fermeture a entraîné des pertes financières pour les professionnels.

 

La Collectivité Territoriale de Martinique leur avait promis une indemnisation pour compenser les pertes enregistrées par ces professionnels.
Mais ces derniers n’ont pas eu de nouvelle d’un quelconque versement relatif à leur dédommagement. Il s’agit de l’une de leurs revendications.
Dans l’espoir de faire avancer les choses, les bouchers ont décidé de passer à l’action samedi 8 avril au soir, en bloquant, les accès à l’abattoir.
Quelques heures plus tard, le lendemain dimanche, en milieu de matinée, un échange s’est déroulé entre une délégation d’artisans et deux élus de la CTM à Fort de France. Les dirigeants de l’abattoir étaient présents également.
Mais loin d’amener des réponses et l’apaisement nécessaire, cette rencontre a tourné court sans le moindre accord.

Déborah Jean-Louis