Lâcher de ballons en hommage à Leila et ses deux enfants

Vues : 1947

Ce samedi 23 septembre, pour rendre hommage à Leila et ses enfants, des rassemblements ont eu lieu à Fort de France. Organisés l’union des Femmes de la Martinique, l’association culture et égalité et des anonymes pour dire non à la violence faite aux femmes.

Toutes ces personnes ont souhaité rendre hommage à Leila Laviolette, cette jeune femme de 34 ans assassinée chez elle avec ses deux enfants.

Deux manifestations pour exprimer le refus de la violence aveugle envers les femmes et dont les enfants sont aussi victimes : « L’horrible meurtre perpétré sur une jeune femme, Leila, et ses 2 enfants Noah et Enrik Enzo, a créé l’émoi et une condamnation sévère chez de nombreuses femmes et beaucoup d’hommes chez nous.

Rien ne peut justifier ce geste atroce, né d’une volonté de contrôle et de domination, comme toutes les violences machistes. Cela n’a rien à voir avec de l’amour. Ne soyons plus silencieux-ses !
L’actualité est chargée en ce moment, mais aucun féminicide ne doit passer sous silence, ne doit être banalisé. Nous disons encore et toujours NON ! »

Les manifestations se sont terminées par un lâcher de ballons.

Photos : Benny


2 commentaires :

  1. Jackeline

    Pauvres petits anges victimes de nos erreurs et qui ne demandaient rien d’autre que de vivre…quelle mort atroce! Je pense à vous mes pauvres enfants et je prierai pour vos petites âmes. Bon sommeil!

    Répondre
  2. Prisca

    Cette histoire me fend le coeur. Etant moi-même maman, la pensée des derniers instants de ces enfants et de leur maman m’horrifie. Je ne souhaite donc pas salir l’hommage fait à cette famille… mais il est important de signaler que le lâcher de ballon dans la mer est un acte dangereux et polluant qui ne devrait être reconduit sous aucun prétexte. Une tragédie humaine ne devrait pas conduire à un drame environnemental. Il y a tellement de belles façons d’honorer la mémoire de nos morts… Je ne pense pas que le lâcher de ballon dans la mer en soit une.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *