Lamentin : pas d’augmentations d’impôt en vue

Vues : 229

Hier après-midi, les Lamentinois ont fait le déplacement à la mairie pour en savoir plus sur le renflouement de la Semavil par la ville du Lamentin. Ils voulaient savoir s’ils devront une fois de plus mettre la main à la poche.

Le maire de la ville du Lamentin, Pierre Samot, l’a affirmé hier : les impôts n’augmenteront pas. La taxe d’habitation ne sera pas utilisée pour renflouer la Semavil. La majorité a indiqué qu’il s’agit d’un étalement sur cinq ans. Chaque année la mairie remboursera 500000 euros. Des économies seront faites de tous les côtés. Ces explications n’ont pas convaincu les membres de l’opposition. Ces derniers n’ont pas manqué de rappeler la décision prise l’année dernière : en effet, le conseil municipal avait décidé d’augmenter de 15% la taxe d’habitation pour renflouer la Sémavil.

Pour l’année à venir la Cour Régionale des Comptes (CRC) a, dans son dernier rapport du 5 novembre 2014, indiqué l’obligation pour le maire d’inscrire dans le budget communal, au titre des dépenses obligatoires, une provision pour risques pour le comblement du passif de la Semavil. Une dépense obligatoire qui se chiffre à 2,5 millions d’euros. C’est Daniel Marie-Sainte qui avait rendu public l’information il y a quelques jours de ça. Pour l’instant rien n’a été voté qu’il s’agisse de la hausse des impôts ou d’un étalement de la dette de la Sémavil. Mais l’opposition, et surtout la population, suivent cette affaire de très près.

A.G