L’ancien détenu qui avait fait sensation sur le web, sort de prison pour devenir mannequin professionnel

Vues : 5823

Du 18 au 20 Juin 2014, sa photo a été likée 53 000 fois avec 14 000 commentaires. C’est l’homme le plus désiré par les femmes du monde entier depuis 2 ans. Pourtant ce n’est pas le gendre idéal pour les belle-mères. « Est-ce qu’on peut me menotter à lui » : ce commentaire sexy d’une internaute indique subtilement qui est ce bellâtre: C’est Jéremy Meeks, un bad boy, un ancien prisonnier de San Francisco, aujourd’hui Top Model.

Une carrière qu’il doit exclusivement à son visage, ses yeux, sa bouche, son tatouage, son cou, sa peau mate, les traits de cet homme ont fait de lui une Star interplanétaire. Le reste de son corps, les internautes ne le connaissent pas. Et pour cause, cette image est une banale photo judiciaire (qui dévoile le visage ) d’un vrai délinquant.

Le jeune américain à 30 ans, quand le mercredi 18 Juin 2014, la Police de Stockton l’arrête avec 3 autres complices. Tous accusés de vols à mains armés. Lors de cette arrestation où le beau Jéremy a manifesté une grande résistance, il nie son identité, en prétextant être son frère. Les policiers ne sont pas dupes, le braqueur Jérémy porte un tatouage avec une larme sous l’œil. Un signe connu pour désigner un ‘tueur qui peut liquider quelqu’un », preuve que le jeune Jérémy fait partie d’un gang de tueur américain, les « Crips ». En Juin 2014, après sa comparution devant le juge, sa caution est fixée à 1Million de dollars. En février 2015, il est condamné à plus de deux ans de prison ferme.

jeremy-meeks-a

Durant tout ce temps sa notoriété a franchi toutes les frontières. Les internautes et surtout les femmes n’ont pas cessé, de s’apitoyer sur son sort. Certaines étonnées : « Il devrait figurer sur un panneau d’affichage pas sur une photo de prisonnier ! » dit une internaute Killie Romero. Une autre, Adjutha Lambertina, qui hurle et écrit  sur Facebook : « Oh mon Dieu, il est à croquer ! ».
Un autre commentaire perplexe : « Pourquoi enfreint-il la loi alors qu’il pourrait se faire des millions en étant mannequin ! ».

Des vœux désormais exaucés. Malgré ses 27 mois de prison pour détention illégale d’armes à feu, les Agences de mode ont fait signé à Jérémy encore détenu, plusieurs contrats pour devenir mannequin.

jeremy

En début de semaine, l’ancien braqueur a bénéficié d’une remise de peine et pourra retrouver sa femme et son fils de 6 ans. Cette libération anticipée lui permettra de démarrer sereinement une autre carrière, sous les spotlights, dans le milieu de la mode. C’est le site d’information TMZ qui dévoile le contrat signé par Jérémy Meeks depuis sa prison pour l’Agence de mannequin « Blaze Modelz ». Son agent Gina Rodriguez, confirme qu’il est en mesure de décrocher des cachets de 15 000 à 30 000 dollars comme Top Model.

Hier, mercredi 9 mars, l’américain a posté une nouvelle photo en remerciant « Sa famille et tout le monde pour l’amour, le soutien et les prières apportées ».

Une photo et beaucoup d’amour qui ont faits de cet ex-détenu un mannequin dont la notoriété n’est plus à faire.

Dorothée Audibert-Champenois