Larossi Abballa : son message terrifiant diffusé sur Facebook

Vues : 3571

Lundi 13 juin dans la soirée, après l’assassinat d’un couple policiers à Magnanville, l’auteur des faits a revendiqué son acte dans un long message diffusé via le live de Facebook; il appelle à tuer des policiers, des gardiens de prison, des journalistes ainsi que des rappeurs.

Dans la vidéo, l’assaillant Larossi Abballa, qui a prêté allégeance à l’organisation Etat islamique, appelle ses interlocuteurs à s’en prendre aux policiers, journalistes, gardiens de prison, représentants de l’état et les rappeurs. Dans la vidéo, que nous avons visionné, il cite de nombreux noms, dont celui de la journaliste martiniquaise Audrey Pulsar. La vidéo a été supprimée très rapidement du réseau social par les autorités, mais il est accessible sur You Tube.

« Attrapez les journalistes », insiste-t-il, avant de citer une liste de cinq journalistes et un chercheur, spécialiste de l’islam. Il appelle aussi à s’attaquer aux  « députés ou maires des villes ».

Puis il explique à son auditoire : « C’est super simple, il suffit de les attendre devant leurs locaux », et de ne pas leur donner de « répit ». Nouvelle cible de l’IE, les rappeurs ! Après avoir nommé l’un d’entre eux, il s’adresse directement à François Hollande « On ouvre les portes du djihad sur votre territoire … Je ne vous en dis pas plus, l’Euro sera un cimetière« 

Julie V.