L’aventure insolite d’un touriste américain en Martinique

Vues : 7392

Le samedi 07 janvier 2017 à 09 heures 45 la gendarmerie du Marin (972) est saisie des faits suivants : vers 09H00, une patrouille de gendarmes mobiles de l’escadron 28/2 de La Réole reçoit du vigile en poste à l’entrée de l’hôtel Pierre&Vacances de Sainte-Luce des effets masculins remis par un joggeur. Il s’agit d’un bermuda, un portefeuille avec notamment une carte nationale d’identité d’un ressortissant américain (Alexander) âgé de 29 ans et une paire de baskets découverts au bord de l’eau.

Après enquête, le barman de l’hôtel Pierre&Vacances indique qu’il ne s’agit pas d’un client de l’établissement. Il lui a servi un verre la veille vers 23 heures, et qu’il est ensuite parti seul en direction de la plage. Il ne l’a pas revu depuis.

Des recherches pédestres au bord de mer, dans les hôtels et des investigations à l’aide d’un chien pisteur de la gendarmerie sont réalisées mais vaines. Le chien suit la trace depuis Pierre&Vacance jusqu’à la plage de Corps de garde et perd la trace au bord de l’eau. Des recherches sont également réalisées par la brigade nautique du Marin et par l’hélicoptère de la gendarmerie, sans succès.

Une enquête judiciaire est prescrite par le parquet de Fort-de-France pour disparition inquiétante, confiée à la brigade du Marin.
Le consulat américain en Martinique est avisé et entreprend des démarches aux USA pour contacter la famille, sans réponse.

Les jours suivants de nouvelles recherches sont engagées ainsi que des plongées par les militaires de la brigade nautique du Marin, toujours sans succès.

C’est le flair et la perspicacité d’un enquêteur de la brigade de Sainte-Luce, qui, faisant des recherches sur les réseaux sociaux découvre le profil Facebook de la maman qui poste une photo de son fils sur un catamaran au large de la commune du François le lendemain matin des faits.

Le consulat prend alors contact avec la maman par ce moyen : cette dernière informe les autorités lundi 9 janvier, que toute la famille se trouve en Martinique et que Alexander est sain et sauf avec eux !

Reçu à la gendarmerie ce jour 10 janvier, Alexander explique s’être promené sur la plage de Sainte-Luce attiré par les concerts de nuit. Décidé à profiter des eaux turquoises de la Martinique, notre touriste, équipé de son maillot de bain en dessous de ses affaires, marche alors les pieds dans l’eau sur la plage de Corps de Garde. Perdu dans la nuit, il ne retrouve plus ses affaires. Convaincu que la mer les a emportées, il ne tente même pas de les chercher le lendemain et continue son expédition en terres Martiniquaises.

Les parents, également reçus à la gendarmerie, ont vivement remercié les militaires de la gendarmerie et ont été impressionnés par le déploiement de moyens pouvant être mis en œuvre pour la recherche des personnes.

Cette opération s’est déroulée en parfaite coordination entre tous les services de la gendarmerie de Martinique et les autorités consulaires.

Il est cependant dommage que l’intéressé ne soit pas manifesté plus tôt auprès des autorités eu égard aux moyens engagés tant humains et matériels !

Sources : Gendarmerie Martinique


4 commentaires :

  1. paindoux

    Plutôt révoltant de mettre en branle tant de moyens !! Qui paie une telle facture ??
    Je demande pour ne pas mourir bête

  2. Chanou

    « un ressortissant américain »tout est dit!
    Ceci explique tout le tralala déployé pour le retrouver. Quelque chose me dit que pour un martiniquais, le son de cloche serait différent mais bon jdç jdr…

    1. sweetydoudou

      pour l’avoir vu, on le fait aussi pour un martiniquais, mais malheureusement c’est un corps sans vie qu’on ramène la plupart du temps

      1. Chanou

        Je vous crois…mais combien de temps prennent-ils avant de lancer les recherches?
        Généralement, il faut attendre 48h sauf si certains éléments laissent à penser que quelque chose de grave s’est produit ( traces de sang, de lutte, d’effraction ou personne souffrant de troubles)

Les commentaires sont fermés